Blue sky complex : amour doux et sensuel

Pour cette fois j’avais envie de vous parler d’une auteure que j’aime beaucoup : ICHIKAWA Kei. En France, nous avons pu la découvrir avec son titre Blue sky complex paru chez IDP : Hana Collection. Au Japon il est pré-publié dans le magazine Cab. Il y a déjà quatre tomes et la série est toujours en cours de parution. Elle a d’autres projets, mais Narasaki et Terashima est un couple à part. Elle a publié des doujinshi inédits sur cette série, un vrai régal pour les yeux. La série est arrivée 6e cette année au Chilchil awards. Elle joue d’une bonne renommée.

Tout ce que désire Narasaki, c’est un endroit où lire ses bouquins tranquillement. Son vœu est exaucé lorsqu’un professeur lui demande de travailler à la bibliothèque après les cours mais le hic, c’est qu’il n’est pas seul. Il devra tenir compagnie à Terashima, un délinquant dont la réputation n’est plus à faire au sein de l’établissement. Contre toute attente, les deux jeunes hommes ne prononcent pas un seul mot durant des heures.
Au fil des jours, l’étrange ambiance qui règne dans la bibliothèque va intriguer Narasaki, qui va petit à petit s’intéresser à Terashima. Mais les vacances d’été arrivent et, avec elles, la fin de leur surveillance à la bibliothèque. Les deux garçons ne se fréquenteront probablement plus… à moins qu’un des deux ne décide de faire un pas vers l’autre.
Je vous spoile pas vraiment, parce que bon c’est un peu le but du manga, mais va commencer une le 1er de la classe Narasaki et la petite frappe Terashima. Deux personnes que tout devrait opposer et qui pourtant vont petit à petit se rapprocher.
On ne dirait pas mais ce sont deux cérébraux. Même quand tout va bien il faut qu’ils se trouvent des complications. Au final ils sont toujours sur la même longueur d’onde, mais souvent ils manquent de communication entre eux.

© ICHIKAWA Kei / Tôkyô Mangasha

Je sais la première couverture, et les tous premiers dessins ne rendent pas justice à ce que l’auteure saura nous donner par la suite. Je vous en conjure allez au de-là et venez à la rencontre de Narasaki et Terashima. Le 4e tome, le plus récent, est d’une beauté incroyable tant par sa couverture que par son contenu. Elle a peaufiner d’une façon incroyable son style. Les illustrations sont sensuelles, on sent un couple plein de désir et d’amour, elles peuvent aussi être très douce comme celle ci-dessus.

Motochika et Natsuki sont un couple très mignon, mais aussi très sexy et sensuel. On sent vraiment tout l’amour et le désir qu’ils éprouvent l’un pour l’autre. C’est très, très fort. Et pourtant qu’es-ce qu’ils peuvent se prendre la tête pour des broutilles. Ça en est parfois agaçant, mais c’est principalement ce qui fait le sel de leur histoire. Même quand d’autres personnes veulent s’immiscer dans leur couple, c’est peine perdu. On peut dire qu’ils se sont bien trouvé. Blue sky complex c’est l’histoire d’un couple sensuel et érotique, mais aussi des questionnements sur le fait de parler d’eux à leurs familles ou à leur amis. Les problèmes ne sont parfois que dans leurs têtes, parfois elles sont aussi dans leur entourage.

Vous pouvez suivre Ichikawa Kei sur son compte twitter, elle fait des live stream  de temps en temps et c’est super sympa. Elle aussi un compte pixiv.

Blue sky complex est un vrai cou de cœur, un boy’s love qui se lit avec plaisir, autant pour les yeux que pour leurs histoires trop choupi. C’est un titre que je peux lire et relire en boucle.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.