Les Aventuriers de la mer, tome 1 et 2 – Robin Hobb

IMG_3959b

Les Aventuriers de la mer, tome 1 et 2 – Robin Hobb

Robin Hobb est une auteure que j’aime beaucoup, pourtant pour le moment je n’ai lu qu’un seul de ces cycles : L’assassin royal. Je me suis donc lancée dans Les aventuriers de la mer. Comme c’est souvent le cas chez cet éditeur le livre original est divisé en plusieurs tomes en version française. Les aventuriers de la mer est à la base une trilogie qui devient une longue saga de neuf tomes chez nous. J’ai trouvé en occaz les 2 premiers tomes : Le bateau magique et Le navire aux esclaves.

Résumé : Les vivenefs sont des vaisseaux magiques liés à la famille qui les possède par des liens empathiques. Ces navires sont insaisissables, ils bravent les tempêtes, évitent les récifs, distancent les monstres marins, sèment les pirates… Et sont surtout l’objet de toutes les convoitises.
Vivacia est la vivenef de la famille Vestrit. Le capitaine Ephron Vestrit est mourant et, parmi les siens, chacun ourdit complots et traîtrises pour s’approprier son vaisseau, car l’héritage d’une vivenef ne se transmet pas comme un legs normal. Et ce tandis que d’autres dangers se profilent à l’horizon : les serpents de mer qui infestent les océans se regroupent, et un ambitieux pirate aspire à unir ses pairs sous un seul pavillon : le sien

Globalement j’ai beaucoup aimé cette nouvelle aventure. Les personnages sont nombreux et intéressants, les différentes histoires se recoupent tout en évoluant en parallèle et on en apprend beaucoup sur la navigation et la piraterie.
On pourrait cependant reprocher quelques longueurs inhérentes au style de l’auteure. Malgré tout elle arrive a accrocher à nouveau notre attention grâce à des retournements de situation bienvenue.
J’ai hâte de trouver le reste des livres et de continuer le voyage !

Les vivenefs sont des vaisseaux magiques liés à la famille qui les possède par des liens empathiques. Ces navires sont insaisissables, ils bravent les tempêtes, évitent les récifs, distancent les monstres marins, sèment les pirates… Et sont surtout l’objet de toutes les convoitises
Vivacia est la vivenef de la famille Vestrit. Le capitaine Ephron Vestrit est mourant et, parmi les siens, chacun ourdit complots et traîtrises pour s’approprier son vaisseau, car l’héritage d’une vivenef ne se transmet pas comme un legs normal. Et ce tandis que d’autres dangers se profilent à l’horizon : les serpents de mer qui infestent les océans se regroupent, et un ambitieux pirate aspire à unir ses pairs sous un seul pavillon : le sien..
Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

Une pensée sur “Les Aventuriers de la mer, tome 1 et 2 – Robin Hobb

  • 15 août 2012 à 13 h 53 min
    Permalink

    j’ai lu le début de la cité des anciens et il me semble que c’est le même univers parce qu’il est fait plusieurs fois références à des aventures passées ( ou futurs ?). J’ai bien aimé robin hobb, mais c’est long à démarrer (enfin dans la cité des anciens) par contre elle a tendance à changer de point de vu de personnage souvent dans un même paragraphe ce qui fait que l’on se perd facilement.

Commentaires fermés.