Charlie Winston au Festival Chorus

Nous sommes arrivés devant la salle vers 19h45, voyant que la file d’attente était immense et que les gens venaient à peine d’entrer, nous décidons d’aller manger avant. Bien nous en à pris ! Le concert n’a commencé qu’à 20h40 pour se terminer à minuit moins dix ! Nous aurions eu un tout petit peu de mal à trouver de quoi nous restaurer à la défense… Bref ! Laissons place à ce qui est important : le concert !

La salle est over blindée, au départ j’ai bien du mal à savoir où est la scène (c’est dur d’être petite), avec mon chéri nous décidons d’aller de l’avant. Bien nous en a pris aussi ! Car nous nous retrouvons sur la droite de la scène. Certes la vision est un peu malmené par le matériel sur la scène, mais au moins je vois quelque chose ! Je ne crois pas qu’un jour je le reverrais d’aussi près !

Charlie-Winston

Samedi dernier Charlie Winston ouvrait sur la scène du Magic Mirror lors du Festival Chorus. Avant sa prestation nous avons eu la chance d’écouter le chanteur et musicien King Charles. Charlie Winston et lui se connaissent de longue date ils avaient enregistré leurs premiers albums dans le même studio. J’ai trouvé ce premier artiste sympa, mais une heure c’est long quand on ne connait aucun titres. C’est un rock alternatif teinté folk et d’influence diverses.

17032012292

Puis c’est au tour de Charlie d’arriver sur scène il est 22h. Certaines fans dans la salle semblent déçues qu’il ne porte pas son chapeau. Il est vêtu d’une chemise bleu, d’une cravate rouge et d’un pantalon très sobre à carreaux. Dès le début nous sommes mis dans l’ambiance avec Wild Ones qui donne tout de suite la pêche avec son harmonica et son rythme endiablé.

La set list est équilibré avec à ma grande joie, beaucoup de titres du second album. Charlie et ses musiciens sont au top et la bonne entente transparait dans leur jeu. Le public n’est pas très chaud, moi je me trémousse sur Where Can I Buy Happiness? ou Speak to Me. Comme il habite en France depuis quelques années déjà, il nous parle donc en français, parfois il revient à l’anglais car ce n’est pas toujours évident, mais il se fait comprendre. Je dis donc : chapeau Monsieur !

Il n’y a que lorsque Charlie passe au piano que je ne vois plus rien. Il nous dédicace à toute Until You’re Satisfied. C’est gentil ! La salle se réveille enfin avec In Your Hands où Charlie décide d’aller faire un tour dans le public. Il fait le tour de la salle profitant pour taper dans quelques mains au passage. C’est sans difficulté qu’il remonte sur scène.

Le set se termine sur LA chanson que tout le monde attend : Like a Hobo. Son gros succès radio qui l’a d’ailleurs fait connaître en France. Tout le monde chante avec lui, l’ambiance est au rendez-vous !

cw-chorus(photo tirée d’une vidéo sur youtube : tapez Charlie Winston Chorus pour en trouver plein)

Après une courte pose il revient avec le King Charles pour interprété en duo la chanson Lola des Kinks un groupe anglais des années 70. C’est une autre surprise qui nous attend par la suite. Charlie nous explique qu’il va nous interprété une chanson française « enfin presque » souligne-t-il. Et pour cause il s’agit d’Au suivant de Jacques Brel. Même si j’ai eu parfois bien du mal à reconnaitre les paroles, je trouve que c’est un sacré défi que de reprendre un auteur comme Brel tant les textes et l’interprétation n’est pas facile. Bravo à lui !

Il débute son deuxième encore avec la très douce, mais si jolie She Went Quietly. Alors que l’on pense que le concert est terminé il veut faire une nouvelle chanson avec son batteur. Il lui demande de nous expliquer ce que sera la chanson suivante. Elle est sensée être une vieille chanson à eux :p En fait il s’agit de Alright une reprise de Supergrass. Charlie nous demande : Il vous a bien expliqué hein ? Mais oui XD ! Bref, en plus d’être un excellent chanteur et musicien, c’est aussi un mec très drôle !
Le concert se termine une nouvelle fois sur une reprise, Wake Up d‘arcade fire.

Il est presque minuit et je peux dire que j’ai passé une excellente soirée, ça m’a vraiment donné envie de le revoir, même si je sais que je n’aurais sans doute pas une aussi belle vue sur la scène !

Set List

Wild Ones
Hello alone
The Great Conversation
Kick the Bucket
Where Can I Buy Happiness?
Unlike Me
Boxes
Making Yourself So Lonely
Summertime Here All Year
Speak to Me
Until You’re Satisfied
In Your Hands
Rockin’ In the Suburbs
Like a Hobo

-Encore-
Lola (avec King Charles (reprise des Kinks))
Au suivant (reprise de Jacques Brel)
My Name
I Love your Smile
Generation Spent

-Encore-
She Went Quietly
Alright (reprise de Supergrass)
Wake Up (reprise d’arcade fire)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.