[manga] Billy Bat : La noire ou la blanche ?

60098292

C’est non sans une certaine joie que j’ai été acheter les deux premiers volumes de Billy Bat le nouveau manga de Naoki Urasawa et de son acolyte Takashi Nagasaki sortie chez PICA. M. Urasawa est un grand monsieur du manga ses œuvres sont toujours de très bonne qualité quelque soit le sujet abordé.
Après Monster, 20th century Boys et Pluto le voilà de retour avec Billy Bat une histoire très sérieuse se déroulant après la seconde guerre mondiale. Si vous préférez les sujets plus légers dirigez vous vers
Happy! édité par Panini.

bb-01Billy Bat

En 1949, Kevin Yamagata, dessinateur américain né de parents japonais immigrés aux États-Unis, connaît un succès formidable avec sa bande dessinée « Billy Bat » mettant en scène une chauve-souris dans diverses aventures.
Lorsqu’il apprend de façon fortuite qu’un personnage identique au sien existe aussi au Japon, il décide de se rendre à Tokyo pour rencontrer le dessinateur à qui il a peut-être inconsciemment volé l’idée durant son service en tant qu’interprète dans l’armée d’occupation du Japon. Une fois sur place, il est rapidement happé par une spirale d’événements curieux qui ont pour dénominateur commun le motif de la chauve-souris…

Accrochez à votre canapé car les auteurs nous plongent ici dans des histoires qui se superposent, nous ballotant de l’univers de la BD à l’univers réel de Kevin sans que l’on comprenne encore bien pourquoi tous ces personnages sont liés. Billy Bat, la chauve souris détective, ne serait donc pas qu’un héros couché sur le papier, il aurait une influence dans le monde réel.

J’ai vite retrouvé ce que j’aime le plus chez Urasawa à savoir le jeu de piste. Ici c’est un dessin, celui d’une chauve souris. Un simple gribouillis sur un mur et l’auteur fait jouer notre imagination. Que peut-il bien y avoir derrière tout ceci ? Où cela va-t-il mener notre héros. Billy Bat se transforme vite en thriller, nous laissant à chaque fin de volume avec une multitude de questions sans réponses (pour le moment).

Je vous laisse découvrir, sans vous spoiler, cette œuvre originale et pleines de surprises. Ses deux premiers volumes m’ont déjà conquise. Je regrette juste que les couvertures soient si laides. Parfois je comprends mal les choix artistiques des éditeurs japonais. Il ne faut surtout pas que cela vous rebute, venez découvrir Billy Bat car il en vaut vraiment le coup.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

4 pensées sur “[manga] Billy Bat : La noire ou la blanche ?

  • 18 mars 2012 à 20 h 49 min
    Permalink

    N’ayant pas été très convaincu par Pluto je reste sur mes gardes avec cette nouvelle série. Je l’ai feuilleté au salon du livre avec son melting pot de personnages : une mariée noire(je me demande si le chauffeur de taxi est pas un peu schizo), Jésus, des ninjas… où billy reste toujours en mode cartoon.
    De mon côté j’ai préféré investir dans Thermae romae :p

  • 18 mars 2012 à 21 h 42 min
    Permalink

    C’est le passage qui est un peu bizarre pour moi, mais je voulais pas le spoiler c’est pour ça que j’en ai pas parlé. Mais va savoir ça aura peut-être son intérêt à la fin…
    Thermae romae : j’ai vu aussi, ça m’a l’air pas mal mais faudra que ‘jattende un peu pour investir ^^

  • 19 mars 2012 à 0 h 54 min
    Permalink

    C’est pour ça que je suis septique, tout ces mélanges qui arrivent comme ça, ça m’a plutôt fait rire. Je me demande où l’auteur de veut en venir… J’attends de voir.
    Thermae romae c’est très particulier, ça ne va pas plaire à tout le monde. De plus, même si c’est court (6 tomes), le schéma narratif est le même ce qui devient rapidement très répétitif (sur les 1ers volumes après je sais pas).

  • 19 mars 2012 à 15 h 10 min
    Permalink

    Faut voir, j’aime tous ses manga donc je suis confiante 🙂

    C’est exactement ce que j’avais lu sur Thermae romae ^^

Commentaires fermés.