[ciné] Albert Nobbs

C’est parfois une simple affiche qui vous donne envie d’aller voir un film, puis un synopsis et enfin une bande annonce…

Albert Noobs26 – Albert Nobbs

Avis : Albert Nobbs c’est avant tout le projet d’une vie, celle de l’actrice américaine Glenn Close.
Elle voulait depuis plus d’une vingtaine d’années porter à l’écran cette nouvelle qu’elle avait d’ailleurs interprétée au théâtre. Albert Nobbs est l’adaptation de la nouvelle La vie singulière d’Albert Nobbs écrite par l’auteur irlandais George Moore.
Mais ce ne fut pas chose facile et ce n’est que cette année que sort enfin cette adaptation. Être une femme a cette époque n’était pas chose facile, mais réaliser un film de nos jours n’est pas très évident non plus.

La réalisation est très académique, mais à mon sens, elle allait parfaitement au récit. On se retrouve dans les cuisines d’un hôtel dublinois avec cette vie si particulière des domestiques à l’époque. Je ne peux m’empêcher de faire un parallèle avec Downtown Abbey. Mais le rapprochement s’arrête là. L’histoire est tout autre : une femme se fait passer pour un homme afin de pouvoir travailler depuis l’âge de 14 ans. Personne n’a rien vu, mais elle cherche à se marier avec une jolie demoiselle pour monter son propre commerce de tabac et paraitre comme un homme normal aux yeux de tous.

Le récit est finement mené et l’interprétation de Glenn Close est très touchante. On sent qu’elle s’est démenée pour ce projet. Cependant pour certaines personnes Albert Nobbs peut s’en doute paraître rébarbatif et sentant la poussière. Le personnage d’Albert est tout en retenu, tellement en retenu qu’on a du mal à ressentir de l’empathie pour elle. J’ai beaucoup aimé le film dans sa globalité, mais il manque un je-ne-sais-quoi qui aurait fait monter la sauce.

Les autres acteurs ne sont pas en reste. Gros coup de cœur pour Janet McTeer que j’ai pu voir récemment dans le rôle de Mme Daily dans La Dame en noir. Elle est méconnaissable en « homme », mais son talent d’actrice est indéniable.
J’ai, intérieurement fangirlisée sur Jonathan Rhys Meyers. Mais intérieurement seulement hein, je sais me tenir au cinéma. Son rôle est, hélas, très fugace.
C’est toujours avec plaisir que je retrouve Brendan Gleeson vu en début d’année dans L’Irlandais, méconnaissable avec sa barbe qu’on connait pour son rôle de Maugrey Fol œil dans HP. En parlant d’Harry Potter, parmi les domestiques on retrouve Mark Williams, Arthur Weasley le papa de Ron.

Mais je ne boude pas mon plaisir, ce film est a déguster avec une tasse de thé et une boite de chocolat.

16/20

Albert Noobs

Synopsis : Au XIXe siècle, dans l’Irlande en proie à de terribles difficultés économiques, une femme se fait passer pour un homme afin de pouvoir travailler. Pendant trente ans, elle trompe son entourage, employée dans un hôtel sous le nom d’Albert Nobbs, en tant que majordome.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

3 pensées sur “[ciné] Albert Nobbs

  • 24 février 2012 à 14 h 21 min
    Permalink

    j’ai beaucoup aimé ce film… alors que j’y allais à reculons. peut-être l’Oscar pour Glenn Close ?

  • 24 février 2012 à 14 h 33 min
    Permalink

    humm je ne sais pas La Dame de fer avec Meryl Streep va certainement lui ravir la statuette !

  • 13 avril 2012 à 0 h 59 min
    Permalink

    J’ai beaucoup aimé ce film, Glenn Close est géniale dans ce rôle. L’histoire est excellente et très originale. Un tit peu longuet mais j’ai passé un très bon moment

Commentaires fermés.