Un peu de cinéma

En ce moment M6 et TF1 diffusent pas mal de films récent j’en ai donc profité pour allonger ma liste de film vu pour la première fois en 2010 ! (et avec la TNT vive la VO st !!)

La jeune fille et la perle38 – La jeune fille et la Perle
Synopsis :
Delft, XVIIe siècle, l’âge d’or de la peinture hollandaise. La jeune et ravissante Griet est engagée comme servante dans la maison du peintre Vermeer. elle s’occupe du ménage et des six enfants de Vermeer en s’efforçant d’amadouer l’épouse, la belle-mère et la gouvernante, chacune très jalouse de ses prérogatives.
Au fil du temps, la douceur, la sensibilité et la vivacité de la jeune fille émeuvent le maître qui l’introduit dans son univers. A mesure que s’affirme leur intimité, le scandale se propage dans la ville.

Avis : La jeune fille et la Perle vaut surtout pour sa magnifique photographie. C’est vraiment splendide. Vermeer était un peintre absolument fabuleux qui maitrisait la couleur et les clair obscure comme personne. Le film se concentre sur une seule de ses œuvres, La jeune fille et la Perle. Le récit est fictif bien entendu, mais repose tout de même sur des faits réels.
C’est un film lent, où il ne se passe pas grand chose, mais qui transporte tout de même dans l’œuvre du peintre. Cependant Scarlett Johansson est vraiment magnifique dans ce rôle. Mais du coup j’aimerais bien lire le livre qui semble plus détaillé.

Note : 13/20

18708437.jpg-r_160_214-b_1_CFD7E1-f_jpg-q_x-20061221_03222939 – A la recherche du bonheur
Synopsis :
Représentant de commerce, Chris Gardner a du mal à gagner sa vie. Il jongle pour s’en sortir, mais sa compagne supporte de moins en moins leur précarité. Elle finit par quitter Chris et leur petit garçon de cinq ans, Christopher.
Désormais seul responsable de son fils, Chris se démène pour décrocher un job, sans succès. Lorsqu’il obtient finalement un stage dans une prestigieuse firme de courtage, il se donne à fond, même si pour le moment il n’est pas payé. Incapable de régler son loyer, il se retrouve à la rue avec Christopher. Le père et le fils dorment dans des foyers ou des gares, cherchant des refuges de fortune au jour le jour.
Perdu dans la pire épreuve de sa vie, Chris continue à veiller sur Christopher, puisant dans l’affection et la confiance de son fils la force de surmonter les obstacles…

Avis : Je voulais voir depuis un moment ce film qui réuni Will Smith et son fils. Je n’ai pas été déçu, c’est une belle histoire, vraie, qui montre que quand on veut on peut. Son fil joue merveilleusement bien pour si petit bout de chou. C’est un film fort sympathique, qui même s’il n’est pas le film de l’année, est très agréable à regarder et on passe un bon moment avec ce père de famille digne héritier du rêve américain, parti de rien il a battit sa propre entreprise.

Note : 14/20

affiche.jpg-r_160_214-b_1_CFD7E1-f_jpg-q_x-20030317_12071440 – Le cœur des hommes
Synopsis : Alex, Antoine, Jeff et Manu, quatre amis à la fois solides et immatures, sont au tournant de leur vie d’adulte. Ils se voient régulièrement, aiment tchatcher, s’engueuler et rire ensemble. Issus de milieux populaires, ils ont atteint leurs objectifs professionnels : Alex et Jeff ont créé un petit groupe de presse sportive qui marche bien, Antoine est prof de gym dans un grand lycée parisien, Manu a une boutique charcuterie-traiteur qui ne désemplit pas.

Avis : Bof. Fallait vraiment qu’il y ait rien à la télé et que je veuille mettre un film en plus dans mon panier 2010…
Les histoires de mecs c’est pas mon truc, pas que ça soit mauvais, mais bon c’est pas franchement super non plus. Ça fait parti de ses films qui auraient pu faire un très bon feuilleton à la télé, mais j’aurais pas payé pour voir ça au ciné. Sinon les acteurs sont tous très bons. C’est juste que c’est un peu banal tout ça. Heureusement ce n’est pas trop long, mais je me demande quand même comment ils ont pu faire une suite…

Note : 9/20

18869162.jpg-r_160_214-b_1_CFD7E1-f_jpg-q_x-20071205_09513541 – Into the wild
Synopsis : Tout juste diplômé de l’université, Christopher McCandless, 22 ans, est promis à un brillant avenir. Pourtant, tournant le dos à l’existence confortable et sans surprise qui l’attend, le jeune homme décide de prendre la route en laissant tout derrière lui.
Des champs de blé du Dakota aux flots tumultueux du Colorado, en passant par les communautés hippies de Californie, Christopher va rencontrer des personnages hauts en couleur. Chacun, à sa manière, va façonner sa vision de la vie et des autres.

Avis : C’est un très beau film, certes un peu lent et parfois confus, mais malgré tout captivant. Tiré d’une histoire vraie le film est magistralement mené par Sean Penn qu’on découvre en réalisateur. Mention spéciale aux magnifiques paysages, aux personnages secondaires tous très attachants et surtout à l’acteur Emile Hirsch, très convainquant dans ce rôle.
J’avais hésité à l’époque à aller le voir au cinéma, mais j’avais lu beaucoup de critique négative sur la lenteur du film. Et en fait, même si on est loin du film d’action, je ne me suis pas ennuyée une minute.

Note : 16/20

18906690.jpg-r_160_214-b_1_CFD7E1-f_jpg-q_x-20080219_02034242 – Les femmes de l’ombre
Synopsis : Engagée dans la Résistance française, Louise s’enfuit à Londres après l’assassinat de son mari. Elle est recrutée par le SOE, un service secret de renseignement et de sabotage piloté par Churchill.
Dans l’urgence, on lui confie sa première mission, l’exfiltration d’un agent britannique tombé aux mains des allemands alors qu’il préparait le débarquement sur les plages normandes. L’homme n’a pas encore parlé mais le temps presse. Louise doit d’abord constituer un commando de femmes spécialement choisies pour les besoins de l’opération.

Avis : Encore un énième film sur la seconde guerre mondiale. Là aussi sur une histoire vraie (j’ai l’impression de n’avoir vu que ça ces derniers temps !!). La reconstitution de l’époque est superbement réalisé. D’ailleurs tout à été tournée en décors naturel à Paris ! Ces femmes aux destins tragiques sont portées par des actrices vraiment crédible. J’ai beaucoup apprécié les prestations de Marie Depardieu, Sophie Marceau et Déborah François.
C’est pour une fois une belle fresque historique comme on les aime, même si elles sont chargées d’une violence parfois difficile à supporter.

Note : 14/20

affiche1.jpg-r_160_214-b_1_CFD7E1-f_jpg-q_x-20021015_02134843 – Gangs of New-York
Synopsis : En 1846, le quartier de Five Points, un faubourg pauvre de New York, est le théâtre d’une guerre des gangs entre émigrants irlandais d’un côté, les Dead Rabbits menés par Père Vallon, et les Native Americans de l’autre, dirigés par le sanguinaire Bill le Boucher. Ce dernier met rapidement en déroute les Dead Rabbits en assassinant leur chef, et prend par la même occasion le contrôle exclusif des rues de la « grosse pomme ». Afin de renforcer ses pouvoirs, Bill s’allie avec Boss Tweed, un politicien influent.

Avis : Depuis le temps que je voulais voir ce film !!!
Verdict : Je l’ai trouvé bien, très bien même. C’est un film fort, puissant, magnifique, mais qui hélas s’essouffle car il est beaucoup trop long.
Cela reste un très bon film de Scorcese avec des acteurs incroyable comme Daniel Day-Lewis et DiCaprio, des décors magnifiques (reconstitué à la Cinecitta !) et des batailles épiques en plein New York. Mélange entre histoire vraie et fiction, il n’y a sans doute que la fin qui peut être décevante car le combat final n’aura pas lieu et pour cause…
En bref, une épopée américaine violente et sans compromis comme on aime.

Note : 15/20

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

6 pensées sur “Un peu de cinéma

  • 15 décembre 2010 à 22 h 45 min
    Permalink

    Je n’ai vu que Into the Wild qui est vraiment magnifique! Par contre lors d’un second visionnage, je me suis rendu compte que les dialogues sont d’un vide intersidéral. Mais le film reste toujours aussi splendide!

  • 16 décembre 2010 à 10 h 55 min
    Permalink

    Possible, en tous les cas c’est un très beau film ^^

  • 16 décembre 2010 à 17 h 11 min
    Permalink

    Mais ils passent tout ça à la TV ?? faut que TF1 et M6 donnent le programme à la télé allemande, on n’a pas d’aussi bons menus télévisuels !

  • 16 décembre 2010 à 18 h 03 min
    Permalink

    Bon je te rassure c’est fini, maintenant on passe à Noël et ses films qu’on a déjà vu 30 fois lol

    J’espère qu’à la rentrée on aura d’aussi bonnes programmations mais j’ai comme un doute… ^^’

  • 16 décembre 2010 à 21 h 47 min
    Permalink

    Ah ben avec noel on va avoir droit à tout les dessins animés asterix ! La grande compile de l’année :p
    Pour la jeune fille à la perle ayant lu/vu les deux supports, il ya pas mal de différences mais de l’ordre de la subtilité. On ne sait pas grand chose de Vermeer en réalité, donc tout le livre est basé sur le point de vue de Griet, et on ne rentre jamais totalement dans son univers (celui du peintre).
    *spoil eventuel*
    Quand à « tension » qu’il peut y avoir entre les deux, je l’ai pas autant ressentie dans le livre où la relation est à sens unique et se défosse sur Pieter. Sans oublier que tout le contexte historique est beaucouplus plus complet (montré).
    *fin spoil*

    Faudrait que je lise d’autres oeuvres de Tracy chevalier pas mal son basé sur des oeuvres/artistes.
    Pour le reste, j’ai pas retenu grand chose de gang of NY( faudrait là auss que je lise le livre), quand au coeur des hommes c’est un film sympa, perso j’aime bien.

  • 17 décembre 2010 à 11 h 31 min
    Permalink

    Si je trouve le livre un de ces quatre je verrais à me pencher dessus !

Commentaires fermés.