Anime automne 2020 : TONIKAWA – Over the Moon For You

Tonikaku Kawaii alias TONIKAWA: Over the Moon For You pour sa version internationale est un manga de Kenjirô Hata que l’on connait en France pour Hayate the Combat Butler édité par Kana. C’est sur Crunchyroll que vous pouvez voir l’anime tous les vendredis.

En entrant au lycée, Nasa Yuzaki a eu le coup de foudre pour la belle et mystérieuse Tsukasa. Lorsqu’il lui avoue ses sentiments, elle lui répond : « J’accepte de sortir avec toi, mais seulement si on se marie. » Quelques années plus tard, tout juste arrivés à l’âge adulte, Nasa et Tsukasa vont enfin commencer leur vie amoureuse !

C’est une histoire assez clivante, d’un côté j’ai des amis masculins qui adorent car c’est très choupi, très mignon, ça montre un joli couple se former et déjà marié dès le premier épisode, pas besoin d’attendre.
Leur quotidien tout simple, trop mignon et surtout… bourré de clichés sexistes. Bizarrement, mon moi féminin a envie de foutre des baffes au protagoniste un peu toute les 30 secondes. Alors oui c’est mignon, il la force jamais, il est même très serviable et  rougit à tout bout de champ, on ne parle même pas de cul (bon ok c’est un shōnen mais quand même), il est déjà tout chamboulé à l’idée de se retrouver à dormir dans la même pièce (misère… le moment de gène pour nous spectateur, pareil pour le onsen)…
Alors, oui c’est le mariage vu par le prisme japonais, on va pas se mentir beaucoup d’occidentaux pensent aussi comme ça aussi (mon premier petit ami m’avait demandé de lui faire à manger dès notre 2e rendez-vous. Sachez que je suis nulle en cuisine et il a pas été déçu lol enfin si justement il m’a plus rien demandé ensuite) où la femme devient une parfaite ménagère quand elle devient « ta » femme (en fait elle épouse le job de boniche c’est cool ça, c’est un truc qui me fait hurler intérieurement). Parce que semble-t-il une relation n’est pas forte quand elle est dehors du mariage… Ce mode de penser est vraiment totalement abscons pour moi.
Le retour de ce qui aime cette série, c’est que c’est mignon, que ça montre de façon assez feel-good les premiers émois du mariage, non pas la nuit de noce, mais les petits rien du quotidien comme allez faire des achats pour sa maison, allez en lune de miel etc. Bref, le terme « kawaii » est tout à fait approprié. L’héroïne à le charisme d’une huitre, totalement passive et sans relief.

Je n’ai trouvé rien d’intéressant à Tonikaku Kawaii, c’est cul-cul, plat, avec d’énormes clichés. Bref, oui vous l’avez compris je n’aime pas. Peut-être parce que je ne vois pas le mariage comme une finalité dans le couple, que si monsieur a envie de manger il a deux bras et un cerveau pour se faire un repas, parce qu’on est pas des fleurs fragiles qui ne font pas caca, parce que nous sommes en 2020 et pas en 1920… Peut-être pour un peu tout cela… Même si j’étais très heureuse le jour où j’ai commencé à vivre avec mon chéri et que oui ces petits riens c’est con, mais on a tous kiffé. Peut-être parce que c’est plus de mon âge ces conneries et que j’ai désormais le recul pour se dire que c’est mignon, mais que c’est qu’une infime partie de ce qu’est la vie de couple.

En filigrane l’auteur s’est servi de la légende de Kaguya pour construire le début de son histoire. Mais cela reste plus une référence que l’intérêt de l’histoire.

En ce qui concerne l’anime en lui-même il est bien réalisé, on va dire que le travail du studio Seven Arcs est quand même assez joli. Il fait le job.

TONIKAWA: Over the Moon For You on aime ou on déteste, je ne sais pas encore où va l’histoire, je n’ai pas le recule nécessaire le manga faisant déjà 13 volumes ! Peut-être qu’il pourra vous plaire, peut-être qu’il vous fera sauter au plafond comme moi, il peut peut-être juste vous ennuyer, en tous les cas il ne laisse pas indifférent

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.