Découverte coup de cœur : A journey beyond heaven

A journey beyond heaven est un manga de Masakazu Ishiguro. Il a été élu meilleur manga de l’année par le prestigieux Kono Manga ga Sugoi! en 2019. Publié dans le magazine Afternoon. Quatre tomes sont déjà disponibles au Japon.

Dans un Japon dévasté par un mystérieux cataclysme, Maru et Kiruko, deux adolescents de la génération post-catastrophe, tentent de survivre. Malgré la menace de monstres dévoreurs d’humains qui plane, ils ont un objectif : atteindre le « paradis »…
Dans un immense jardin coupé du monde, un groupe d’enfants jouit d’une vie douce, protégé par des scientifiques. Le monde extérieur leur est inconnu mais certains d’entre eux se questionnent : qu’y a-t-il au-delà des murs de leur paradis ?

© Masakazu ISHIGURO / Kodansha Ltd.

A journey beyond heaven est manga de SF, avec un scénario solide, bien rythmé et qui nous donne une envie incroyable de tourner les pages pour comprendre ce qui se passe. L’histoire se déroule dans deux endroits différents, après avoir lu le premier tome je ne saurais vous dire si nous sommes dans la même ligne temporelle. Car si tout porte à croire que ce Maru cherche ce fameux Paradis l’endroit où se trouve les enfants du reste de l’intrigue, rien d’indique que ce soit en même temps. Bref, on est plongé dans l’inconnu, et comme Maru on découvre un peu ce monde complètement dévasté, on comprend aussi qu’il n’est pas comme les autres qu’il a une sorte de pouvoir qui nous ramène aux enfants du Paradis. Les dévoreurs, ces créatures bizarres et dangereuses vont se mettre sur leur chemin et leur pourrir un peu la vie. Le secret de Kiruko vient clore ce premier tome d’une façon magistrale.

Ce manga n’a pas volé son premier prix ! Il est addictif même si son style graphique paraît très simple et enfantin. Le récit est lui tout à fait à la hauteur et pourra plaire tout autant aux ado qu’aux adultes. Les amateurs d’Akira y retrouveront sans doute une petite saveur d’antan il dit lui-même avoir été très influencé par Katsuhiro Otomo quand il était jeune. Il apprécie aussi beaucoup le travail de Mamoru Oshii (Ghost in the Shell (film 95 et 2004), Avalon, Patlabor the movie 1 & 2).
A journey beyond heaven sait parfaitement se démarquer de ce qui a pu se faire en la matière auparavant avec une « SF mystérieuse ». Loin d’être un débutant le manga né en 1977 a déjà publié un grand nombre de titres. Il fait ses débuts en 2000 après avoir gagné un prix dans le magazine Afternoon pour son histoire « Hero ». Il a ensuite enchaîné les publications dans plusieurs magazine. A journey beyond heaven est le premier à être traduit en français.

Jetez-vous sur A journey beyond heaven passez outre le style peut-être un peu enfantin pour découvrir une vraie belle histoire SF. C’est avec une impatience non feinte que j’attends la suite tellement de questions restent en suspens. 

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.