BL découverte : Le libertin et le piège de l’amour

Kyugo est l’autrice de la série d’Acid Town dont 5 des 6 tomes de la série sont sortis chez Taifu comics. Mais cette fois je vais vous parler de son one-shot : Le libertin et le piège de l’amour paru chez Hana Collection prépublié au Japon dans le magazine Chara.

Sôsuke, lycéen, est un Don Juan qui aime un peu trop faire la fête et briser le cœur des filles. Pour le remettre dans le droit chemin, sa mère l’envoie chez son oncle et sa tante, au fin fond de la campagne.
Sôsuke ne proteste pas, car il a hâte de revoir son premier amour, sa cousine Minori-chan ; mais lorsqu’il arrive là-bas, les retrouvailles après onze ans d’éloignement ne se passent pas exactement comme prévu… Car Minori-chan est un homme. Et en plus, il est professeur au nouveau lycée de Sôsuke !
Pour ne rien arranger, les choses se compliquent encore lorsque Sôsuke découvre Minori, un soir, dans une posture… vraiment très intime !

© by KYÛGÔ / Tokuma Shoten

Alors, oubliez le titre, je ne sais même pas à quoi il fait référence car il n’y absolument aucun libertin dans ce manga, et le titre japonais n’en mentionne pas plus. Pour rappel un libertin c’est « celui qui s’adonne aux plaisirs charnels avec une liberté qui dépasse les limites de la morale conventionnelle ». Rien de tout ça ici. Sôsuke « fantasme » sur son cousin qu’il pensait être une fille quand il était petit, quand il apprend que c’est un homme ses sentiments ne changent pas contrairement à ce que lui-même pensait. Minori de son côté, même si il est gay, ne veut rien savoir car Sôsuke est encore lycéen et lui professeur dans le même lycée.

Pour le coup c’est une comédie romantique très mignonne avec des personnages aux physiques vraiment avantageux et musclés surtout qu’en on sait que Sôsuke est lycéen. Ah oui, je le répète les dessins sont vraiment chouette ! Nos deux héros sont bien baraqués, mais pas trop, juste ce qu’il faut pour moi. Sôsuke est adorable, il a des expressions vraiment chouette, il est sans filtre avec Minori qu’importe le sexe, il est amoureux et ça ne changera rien.

C’est le premier manga de Kyugo que je lis et je ne suis pas déçue, ça m’a donné envie de lire d’autres titres d’elle. Déjà parce que je me répète mais j’adore sa façon de dessiner des mecs, mais aussi parce que l’histoire, certes pas très originale, m’a beaucoup plu. Humour, mec sexy, histoire romantique, un cocktail que j’aime beaucoup et qui m’a fait passer un très bon moment de lecture. C’est ce genre de récit qui me console d’une dure journée de travail.

Le libertin et le piège de l’amour est un final un sympathique one shot. Il est assez épais, on en a donc pour son argent, peu de scène vraiment hot, mais des graphismes vraiment, vraiment au top. N’ayez pas peur de le prendre en main, il est bien plus soft que ne le laisse suggérer la couverture.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.