Nouveauté : Demon Tune de Yūki Kodama

Yūki Kodama est l’auteur de plusieurs titres édité en France comme Blood lab ou Hamatora. Encore inédit en France, il s’occupe aussi de l’adaptation en manga d’ID:invaded (lire l’article). L’anime créé par Ōtarō Maijō et qu’on peut voir sur Wakanim. La pré-publication de Demon tune a débuté en 2018 dans le Jump SQ. Le premier tome en français est disponible chez Kurokawa. La série s’est terminée au Japon en quatre volumes. Si vous aimez les séries courtes c’est le moment de lire la suite ! Si je n’ai jamais lu ses mangas, j’avais pu voir une partie de l’anime Blood lad.

L’action se déroule à Wizard City. La ville où tout le monde peut venir, mais où personne n’est le bienvenu. L’endroit le plus mal famé de la ville : le Club Neverland. Ceux qui tiennent à la vie savent qu’il vaut mieux rester à l’écart de ce repaire de criminels.
C’est là que la fée Fran, capturée par un gang, fait la rencontre de Koyukimaru, un jeune ninja lui aussi retenu prisonnier. Ils parviennent à s’enfuir avec à leurs trousses les pires criminels de la ville qui cherchent à mettre la main sur le Rouleau du Cataclysme dont seul Koyukimaru connaît l’emplacement. Commence alors pour eux un long combat contres les ténèbres qui menacent d’engloutir Wizard City.

Pour lire un extrait cliquez sur l’image / DEMON TUNE © 2018 by Yuuki Kodama / SHUEISHA Inc.

Avec cette nouvelle série, Yūki Kodama, s’attaque à nouveau au fantastique avec des clin d’œil appuyé à Peter Pan. Si vous avez déjà lu le livre, vous s’avez qu’il est beaucoup plus sombre que son adaptation la plus connue par Disney. L’auteur créé ici un monde très sombre, et ajoute une note digne d’un thriller dans un pur produit shōnen. Pour autant il n’oublie pas d’y incorporé des touches d’humour bienvenue. Les premières pages sont très accrocheuses. Il a un certain talent à nous faire entrer très rapidement dans un nouvel univers. Koyukimaru son jeune héros va devoir rassembler toute sa force et son courage pour affronter bien des combats difficiles et des ennemies redoutables.

Son trait très simple est très efficace, si vous avez aimer Blood Lad vous ne devriez pas être déçu. C’est très propre et dynamique. Les combats sont nombreux et bien fichus, il y a une vraie tension. Bref, on tourne les pages de façon frénétique sans pour autant une perdre une lichette ! Une belle palette de personnages, des méchants charismatiques et des combats en veux-tu en voilà. Bref, un bon manga plein d’action et d’humour. J’ai vite été emporté par Demon tune.

Demon tune offre une certaine fraîcheur alors que l’ambiance est pourtant sombre. Comme c’est une série courte -4 tomes- vous savez déjà dans quoi vous vous engagez. Yūki Kodama signe un manga frais et dynamique. Magie, mystères, ambiance sombre et combats de folie, un bon cocktail pour une série addictive.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

2 pensées sur “Nouveauté : Demon Tune de Yūki Kodama

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.