Découvertes : Wandering souls et Ashen memories

Wandering souls est un manga en deux tomes de ZELIHAN, pour le moment vous pouvez découvrir le premier tome en numérique sur les plateformes habituelles et en version papier le 17 juin prochain aux aux Editions H2T.

Ayten, une jeune orpheline mène une vie paisible, mais isolée à cause de sa capacité à communiquer avec des cadavres d’animaux. Un jour, celle-ci chute mortellement d’une falaise et se régénère sous les yeux des villageois qui, terrorisés, décident de la bannir.
Ayten erre dans les bois en suivant la voix qui la guide à travers les dépouilles d’animaux… et arrive jusqu’à Zêd, un petit garçon peureux, qui n’est autre qu’un « Shagaï » déchu de son statut de divinité. L’enfant lui demande alors de l’aider à retrouver ses os bleus, disséminés à travers le pays, qui lui permettront de retrouver sa place parmi les siens. Le voyage commence alors que la jeune fille ignore tout de l’être qui l’accompagne désormais.

Cliquez sur l’image pour lire un extrait – Wandering Souls © ZELIHAN / Editions H2T

Bio : Zelihan est une jeune dessinatrice française de 23 ans. Après l’obtention d’une Licence en Art Plastique, elle prépare un Master 1 en Art Numérique, puis intègre un Master 2 Édition d’art / Livre d’artiste, en travaillant parallèlement avec les Éditions H2T pour son premier manga, Wandering Souls.

J’ai eu un joli coup de cœur pour ce manga français. Pour commencer les graphismes sont vraiment agréable. Des paysages recherchés et exécutés avec délicatesse.
L’intrigue est un voyage à la fois poétique et initiatique.  Même si l’héroïne est parfois tête à claque, on la suit dans son aventure avec entrain.

Un titre qui se laisse lire avec plaisir. N’hésitez pas à aller vous plonger dans cette jolie aventure en seulement deux tomes. Un voyage initiatique plein d’espoir et de tendresse.

Ashen memories est une série de quatre tomes éditée aux Editions H2T. Pour le moment seul le premier tome est disponible aussi bien en numérique, qu’en tome relié.

Elharm est une petite planète minière aux confins du royaume de Vaxa. C’est là que vit Neala, une jeune orpheline qui a un problème: elle souffre de pertes de la mémoire immédiate dues à un traumatisme survenu dans son passé. Avec Cedric, également orphelin, ils parviennent à vivre tant bien que mal jusqu’au jour où Neala est forcée de retournée dans la maison où elle a grandie, aujourd’hui détruite. C’est dans le vieux laboratoire de son père qu’elle active un étrange appareil, libérant une énergie singulière, les Particules Keller, attirant l’attention de l’armée royale galactique. Pour Neala, le temps de la paix est désormais révolu.

Cliquez sur l’image pour lire un extrait © by TOMA Elena / Editions H2T

Bio : Elena Toma est une jeune mangaka italienne née en 1990.​Diplômée en arts graphiques en 2012 et de l’académie européenne de manga en 2013, Elena se rend plusieurs fois au Japon à l’académie Yoyogi Animation pour perfectionner sa technique de dessin.​ Auteure autoéditée à l’origine, elle est publiée à partir de 2015 par Kasaobake, une petite maison d’édition italienne dont elle s’occupe désormais à plein temps. En vue de proposer aux lecteurs français un manga de sa composition, elle rejoint les auteurs du catalogue des Editions H2T en proposant à l’éditeur un shōjo d’aventures dans l’espace: Ashen Memories.

J’aurais voulu aimer ce titre car je suis d’accord avec son autrice, on ne lit pas assez de shōjo SF ! C’est un genre qui n’est pas beaucoup exploré et encore mois en France. Ce qui est fort dommage. Mais voilà, je n’ai pas du tout  adhéré à Ashen Memories. Ce qui m’a rebuté au début ce sont les graphismes. On sent assez vite les limites de la dessinatrice avec des visages et des proportions inégales ainsi qu’une certaines raideurs. Les planches sont aussi trop chargées, du textes, des tonnes de trames et des dessins très éclatés.
Enfin, je n’ai pas réussi à entrer dans l’histoire, c’est sans doute ça qui m’a fait le plus de mal, parce que les dessins passent encore si le scénario me plait il n’y a pas de soucis.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.