Découverte manhwa : The Beast Must Die de Lee Hyeon-sook

Lee Hyeon-sook commence sa carrière de manhwaga en 1992 avec Making Friends. Elle été publié en France avec son titre, Plus beau que l’amour, chez Saphira, mais aussi Flower of Evil chez Panini comics, et aussi dans Quelques jours en France un recueil de nouvelles de plusieurs auteurs d’origine coréenne. Si elle avait déjà un joli coup de crayon à l’époque, on peut dire que maintenant c’est encore plus beau. C’est d’ailleurs ce qui m’a attiré en premier quand j’ai vu l’annonce d’un nouveau titre chez Lezhin : The Beast Must Die. Pour le moment une dizaines de chapitres sont disponibles en anglais. En VO la série totalise 60 chapitres et une dizaine de side stories.

Après avoir découvert que sa sœur avait été violée par une fraternité secrète avant de se suicider, Lee Kirin décide d’attraper les violeurs et de se venger d’eux. Il s’approche d’un des membres connus du groupe, Kang Moo, et lui demande sa coopération. Cependant, afin de rejoindre la fraternité et de découvrir qui a conduit sa sœur à sa mort, il lui est demandé d’avoir des relations sexuelles avec tout le monde dans la fraternité.
Ce n’est pas le seul défi qu’il doit relever pour se rapprocher de la vérité.

Attention ce manhwa est destiné à un public averti, les thématiques et certaines scènes sont dur et explicite. Ce n’est clairement pas une histoire que tout le monde peu lire.

Après vous avoir prévenu, vous pouvez entrer, ou pas dans cette aventure. Outre le coup de crayon incroyable de Lee Hyeon-sook il y a cette histoire de vengeance, qui va se mêler bien évidement à une histoire d’amour, on marche toujours sur le file du rasoir. Parce qu’entre Lee Kirin et Kang Moo. Il va forcément ce passer quelque chose d’intéressant. Car pour le moment Lee Kirin n’a en tête que sa vengeance, quitte à y se faire humilier en public. Kang Moo lui semble jouer aussi un double jeu, j’ai hâte de savoir ce qu’il cache.
Lee Kirin fait faire des tests ADN grâce à un inspecteur pour savoir si il correspond à l’un des violeurs de sa sœur. Après avoir durement gagné son billet d’entrée dans ce cercle très fermé, il soupçonne tout le monde dans ce petit cercle.

Ni vraiment en couleur, ni en noir et blanc, ce webtoon, met indiscutablement mal à l’aise, cependant comme son héros on a envie de savoir qui sont les coupables, on a aussi envie de voir un rapprochement avec Kang Moo (bah si quand même, et il a l’air plus gentil qu’il ne veut bien le laissez croire au début).

The Beast Must Die est un webtoon que je vais suivre avec intérêt. J’ai été indubitablement charmé par le charisme et la beauté des personnages principaux. L’histoire se lit comme un thriller à la in these words. Ce n’est donc pas à mettre entre toutes les mains, mais si vous aimez ce genre de récit, ne le ratez pas.
Rendez-vous tous les mardis sur Lezhin avec la version anglaise !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.