Love contest : Que la compétition commence !

C’est la première fois que je vais vous parler d’un manga pour adulte ou hentai comme on dit en France. J’en lis de temps à autre, mais je n’avais jamais encore pris le temps d’en parler. Je commence donc avec Love contest de KISARAGI Gunma. Un one-shot qui m’a tout de suite plu. Il est édité par NIHO-NIBA (admirez le jeu de mot, j’adore).

Au club Seikodô (littéralement la « voie des rapports sexuels », un sport national) on enseigne aux lycéens à faire l’amour dans un esprit de compétition, entre performances physiques et artistiques. Kiyosato est résolu à perdre sa virginité avec la fille de ses rêves, il est donc certain de ne pas vouloir entrer dans ce très sérieux club de sexe. Or, lorsqu’un ami le convainc d’aller y faire un tour « juste pour voir », il aperçoit précisément celle dont il est amoureux… C’est ainsi qu’il décide de s’engager corps et âme dans cette discipline exigeante !

Alors comment un manga de cul a pu me plaire, car oui Love contest m’a beaucoup plu. Premier point, il est très bien dessiné, c’est pile le genre qui m’attire avec des personnages féminin et masculin beaux à regarder tout en ayant un design assez réaliste (entendez par là par de poitrine abusivement énormes). Pas non plus une débauche de fluide ou de têtes bizarre. Ça a tendance à me couper l’envie, plutôt qu’à me titiller.

Et fait assez rare il y a pas mal de texte un scénario sympa. C’est un one-shot, mais surtout il n’y a qu’une seule histoire, ce n’est pas un recueil. Et oui, il y a un scénario, c’est toujours assez surprenant, mais forcément quand on tombe là dessus et bien c’est la surprise, surtout quand on n’y connait pas grand chose comme moi. Certes, ce club d’ébats sexuels au lycée est forcément le prétexte à de nombreuses scènes de sexe, cependant le fait que ce soit pas gratuit c’est plutôt intéressant. L’amour viendra aussi mettre son grain de sel dans cette compétition hors norme.

Dernier point les mangas de NIHO-NIBA sont de très belles éditions avec un format un peu plus grand que d’habitude, la prise en main est agréable (pas de sous entendu dans cette phrase). J’avais été mandé pour l’acheter à Japan Expo, mais il était épuisé ! C’est dire que le public était au taquet pour se procurer ce one-shot.

Si vous avez envie de lire un manga pour public averti sympa je peux donc sans rougir vous proposer Love contest. Une découverte fort sympathique et qui émoustille.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.