Anime automne 2019 Case File n°221 : Kabukichô

Case File n°221 : Kabukichō dont le titre japonais est Kabukichō Sherlock est une série diffusée sur adn depuis le mois d’octobre. Cette série originale du studio Production I.G. fera 24 épisodes. Et utilise, avec beaucoup de liberté, les personnages des romans du célèbre Arthur Conan Doyle.

Kabukicho, côté Est de Shinjuku, aussi appelé le « quartier-lumière », est le théâtre d’affaires sordides… C’est ici que se trouve un « bureau d’enquête » dirigé par Mme Hudson qui est composé de détectives uniques en leur genre, dont Sherlock, un génie amateur de Rakugo (forme de spectacle littéraire japonais humoristique qui date du début de l’époque Edo). L’histoire commence lorsqu’un meurtre mystérieux se produit…

Sans être une fan absolue de Sherlock Holmes, j’aime tout de même quelques films et série (Sherlock Holmes l’anime, Sherlock avec Benedict Cumberbatch etc.). Je suis assez bon public quand il s’agit du détective même si je dois bien avouer n’avoir jamais lu un de ces livres. Il a été servi à toutes les sauces avec plus ou moins de réussite on ne compte plus les adaptations qui ont pu être faites.

J’étais donc parti confiante sur ce projet, mais au bout de quelques épisodes seulement j’ai lâché l’affaire. Scénario assez plat, mise en scène poussive et personnages peu attachants m’ont fait décrocher assez rapidement. Le docteur Watson est certes sympathique, mais il manque une vraie alchimie avec son comparse Sherlock. Je ne sais pas vraiment si je suis vraiment rentrée dans la série. En fin de compte c’est une des rares que j’ai lâché lors de cette saison d’automne 2019. Je trouve toujours ça dommage car je soutiens les projets originaux, mais hélas cette fois ça ne match pas du tout avec moi.

Du côté de la réalisation, avec YOSHIMURA Ai, rien de bien fou fou. L’animation se borne au basique, tout comme la photo ou la musique. Nous devons le scénario à KISHIMOTO Taku et le character designer à YAHAGI Toshiyuki. Même les génériques se font vite oublier…

Case File n°221 : Kabukichō ne m’a pas fait chavirer le cœur, peut-être parce j’attends désormais un peu de folie dans les adaptations du célèbre détective. Bonne chance à ceux qui trouveront le courage d’aller jusqu’à la fin de cette série.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.