Aromantic (Love) Story d’ONO Haruka

Aromantic (Love) Story d’ONO Haruka chez Akata

Résumé : Futaba Kiryû, 32 ans, est autrice de mangas. Ce qu’elle adore par-dessus tout, c’est dessiner des shônen bien sociaux ! Le problème, c’est que ce genre ne marche plus du tout… Du coup, pour essayer de vraiment lancer sa carrière, son éditeur lui propose (impose ?) de s’essayer à un autre genre de shônen : le harem manga ! Gros hic : elle déteste ça, et surtout… elle ne s’intéresse pas du tout à l’amour. Bien malgré elle et agacée par l’injonction sociale qui impose aux femmes d’être forcément amoureuses, elle entame l’écriture d’un shônen manga romantique. Contre toute attente, le succès est immédiat, et la voilà condamnée à continuer de dessiner une série à laquelle, elle-même, elle ne comprend rien… Pour ne rien arranger, elle se retrouve très vite prise entre deux feux : d’un côté, la touchante vénération d’un assistant de douze ans son cadet, de l’autre, la séduction flamboyante d’un scénariste d’anime quadragénaire. Une situation cauchemardesque pour cette célibataire endurcie…

Mon avis : Voilà un manga atypique. Par son desing, très loin des poncifs du shojo manga, mais aussi par son thème. Une mangaka qui ne connait pas l’amour et qui pourtant en parle dans ses œuvres. Avec ses deux prétendants elle se retrouve dans des situations assez cocasses.
La mangaka ONO Haruka débute sa carrière en 2006, et se spécialise très vite dans les shônen manga (tient ça rappel quelqu’un !). Elle signe notamment de nombreuses œuvres se déroulant dans l’univers du hockey sur glace. Avec  Aromantic (Love) Story elle dynamite les codes du shôjo, en étant prépublié sur le site web (plutôt shônen) Ura Sunday.
J’attends de lire le second tome pour me faire une idée définitive, ce premier volume pose les bases de l’intrigue et titille l’imagination, mais n’a pas fait totalement mouche.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.