Deep scar le shōjo de Rossella SERGI

Rossella SERGI est une jeune auteure originaire de Turin en Italie. Elle publie pour la première fois en France sa série Deep scar. Cette dernière prévue en quatre tome compte pour le moment deux tomes disponibles aux Editions H2T. Elle publie en parallèle en Italie un autre shojo intitulé : Impossibile Amarsi. L’animation Japonaise la passionne depuis l’enfance, elle suit des études de graphisme publicitaire et dessine inlassablement pour se perfectionner en s’inspirant de ses mangakas japonaises préférées comme Io Sakisaka, Ai Minase et Minami Kanan.

Deep scar raconte l’histoire de Sofia est une jeune femme candide qui aspire à plus d’indépendance. Elle emménage à Turin pour sa 1re année universitaire loin de sa famille et de son petit ami Luca. Or, sa nouvelle colocataire, Veronica, mène une vie bien différente de la sienne : elle préfère les soirées bien arrosées en compagnie de beaux garçons, aux soirées tranquilles de la jeune étudiante. Mais Luca redoute l’influence de Veronica et de son entourage sur Sofia, et en particulier la présence de l’énigmatique Lorenzo qui semble s’intéresser d’un peu trop près à sa petite amie… Mais que peuvent bien cachez ses deux là ? Le mystère semble s’épaissir dans le second tome.

Cliquez sur la page pour lire un extrait – DEEP SCAR © 2018 ROSSELLA SERGI / EDITIONS H2T

 

Même si graphiquement il y a quelques défauts, il faut bien dire que ça tient plutôt bien la route. La mise en page est dynamique et les personnages vraiment beaux. Les protagonistes sont un peu plus âgés que ce qu’on a l’habitude de voir dans les shojo, effectivement l’histoire se déroule à la fac et non dans un lycée. Sofia a 22 ans et même si elle a un petit ami, elle ne semble pas avoir beaucoup d’expérience. Pourtant son passé semble bien plus complexe que ce qu’on voudrait bien nous faire croire au début. On ne va pas dire qu’elle fait nunuche, mais pas loin, alors que je suis sûre qu’elle en a plus dans le ventre.

Sofia est la parfaite héroïne de Shojo, un peu policée, surtout face à un Lorenzo le ténébreux beaux gosses. Bien entendu il est certes ténébreux, mais surtout torturé. Que cache-t-il ? Au départ on pense que c’est un mauvais garçon, mais il semble vraiment prévenant avec Sofia. Sofia, et Lorenzo, tous ont un passé qu’il tente d’oublier pour se reconstruire, l’idéal serait qu’il le fasse ensemble, nous sommes dans un shojo, le lecteur n’est pas dupe. Il est assez naturel que ces deux opposés s’attirent.

Dès le premier tome de Deep scar j’ai tout de suite eu envie de lire la suite. Il va pourtant falloir s’armer de patience car pour le moment je n’ai pas trouvé d’information sur la suite. Si l’envie vous prend d’aller vers d’autres horizons shojo Deep Scar est un titre parfait pour le faire.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.