Tokyo Revengers, retour dans le temps

Tokyo Revengers est un manga de WAKUI Ken édité par Glénat, il est publié dans le magazine Shōnen Magazine de Kōdansha. Depuis 2017, une dizaine de tomes sont sortis ce qui nous laisse de la marge en France. Le deuxième tome sortira le 19 juin. Cette fois on plonge dans l’univers des furyo, les petits racailles japonaises.

À 26 ans, Takemichi a le sentiment d’avoir déjà raté sa vie. Vivotant de petits boulots ingrats tout juste bons à payer le loyer d’un studio miteux, il se lamente sur le désert de sa vie amoureuse lorsqu’il apprend la mort de Hinata, la seule petite amie qu’il ait eue… La jeune fille et son frère ont été les victimes collatérales d’un règlement de comptes entre les membres d’un gigantesque gang, le Tokyo Manji-kai. Encore sous le choc, Takemichi est à son tour victime d’un accident qui le ramène inexplicablement 12 ans en arrière, lorsqu’il était au collège et se donnait des airs de mauvais garçon. Et si c’était pour lui l’occasion de sauver Hinata ? Mais en tentant de modifier le futur, Takemichi se retrouvera inexorablement mêlé aux complots se tramant autour du Tokyo Manji-kai et de son charismatique et mystérieux leader…

Pour lire un extrait cliquez sur l’image © 2017 Ken Wakui / Kodansha Ltd.

Voilà une très bonne surprise et un coup de cœur. Le héros Takemichi est un raté, il est encore jeune mais semble n’avoir jamais été à la hauteur. Il est seul, n’a qu’un petit boulot et il a vite arrêté ses études.  Mais il va trouver l’occasion de se racheter avec un retour dans le passé qui pourrait bien changer sa vie et celle des autres. Sauver son ancienne petite amie pourrait bien lui permettre de rejouer sa vie. Il fera face à des racailles avec tout son courage à défaut de ses talents au combat. Que doit-il changer dans le passé, pour que son futur soit différent, quelles sont les bonnes décisions à prendre ? Des questions qu’il va avoir tout le loisir de tester…

WAKUI Ken c’est n’est rien moins que l’auteur du seinen Shinjuku Swan un manga qui se déroule dans le milieu des yakuza. Il a été adapté au cinéma en deux films par le réalisateur prolifique Sion Sono (Tokyo Vampire Hotel, Tokyo Tribe…). Il aime bien les héros yakuza ou furyo, des mauvais garçons certes, mais qui font de parfait héros décalés dans des univers sombre. Destiné à un public plus jeune que Shinjuku Swan, Tokyo Revengers propose malgré tout son lot de bastons.

Entre Erased ou Le bateau de Thésée, les bons dans le passé pour sauver de la mort des personnes semblent un bon thème. Ce qui est intéressant c’est que chacun de ses titres à su l’aborder de façon pertinente sans pour autant qu’on sente une redondance. C’est plutôt cool car du coup pas de compétition, chacun de ses mangas se lient avec un grand, grand plaisir.

L’excellent premier tome de Tokyo Revengers donne envie de lire la suite de cette aventure temporelle et humaine. Si vous attendiez le second tome pour vous lancer, il sortira le 19 juin prochain. 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.