Anime 2019 : Fairy gone et ses soldats féeriques

Dernier anime de la saison que je vais vous présenter Fairy gone est une série originale de Suzuki Kenichi, le réalisateur de la série animée Drifters et des Brigades Immunitaires. L’anime est disponible sur Wakanim a raison d’un épisode toutes les dimanches à 18h. La série comportera 24 épisodes divisés en deux parties. La seconde partie sera diffusé cet automne au Japon.

Jadis, les fées étaient des armes de guerre. L’histoire se déroule dans un monde où vivent des fées dotées d’une force mystérieuse qu’elles acquièrent en possédant les animaux. En transplantant sur des humains des organes d’animaux possédés, les fées peuvent ainsi être convoquées via un alter ego et utilisées comme des armes. Les individus qui s’en servent sont appelés « soldats féeriques ». Ces soldats, sans emploi après la guerre, ont choisi différentes reconversions : certains entrent au gouvernement, d’autres dans la mafia, d’autres encore deviennent terroristes. Neuf années se sont écoulées depuis la guerre. Alors que la ligne politique est encore instable, des blessés de guerre au lourd passé et commettent des actes terroristes pour se venger. Maria entre dans l’organisme d’enquête et de répression des crimes liés aux fées : Dorothea. Découvrez l’histoire des soldats féeriques, qui se battent pour obtenir justice dans ce monde d’après-guerre en plein chaos.

L’histoire est encore très mystérieuse pour le moment nous n’avons que cinq épisodes de sortis, cependant Fairy gone démarre très fort avec un monde avec son histoire et ses codes très intéressants, une ambiance générale sombre. Le premier épisode nous bombardent d’informations, mais pas de soucis on revient sur certains détails par la suite. Les deux héros Marlya et Free ont tous les deux un passé pas toujours rose que l’on va le découvrir au fil des épisodes.

C’est assez rare d’avoir une série totalement originale ni tiré d’un jeu vidéo ou d’un light novel. Cette fois le réalisateur est Suzuki Kenichi (Drifters et Les Brigades Immunitaires) et au scénario on retrouve Ao Jūmonji (Hai to Gensou no Grimgar). L’une des singularités de cet anime c’est que ses personnages ont été créé par Haruhisa Nakata de mangaka de Levius. Ses traits fin et esthétique sont un gros plus de la série. Le chara design a été confié à Takako Shimizu qui a su garder la grande beauté des dessins originaux.
C’est le studio P.A. Works qui s’occupe de la série, nous avons une animation de qualité pour une série télé, avec une bonne utilisation de la 3D notamment dans les batailles et surtout pour les fées.
Les génériques, Knock On the Core et Ash-like Snow sont interprétés par [K]NoW_NAME Knock un collectif créatif réunissant des chanteuses, des musiciens et un dessinateur. On a déjà pu les entendre dans Hai to Gensou no Grimgar. Celui de début est entraînant, celui de fin plus doux fait la part belle à Marlya et Veronica.

C’est un anime que je recommande chaudement. Même si nous n’en sommes qu’au début, l’histoire est assez intéressante, c’est très beau à regarder et en plus on a droit à une double ration avec 24 épisodes. Que demandez de mieux ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.