Hommage à Isao Takahata : de Heidi à Ghibli

Hommage à Isao Takahata de Heidi à Ghibli est un livre édité par Ynnis Editions et rédigé par Stéphanie Chaptal. C’est un vrai petit trésor. Je n’ai pas vu énormément de films de Takahata, je suis plus à jour avec ceux de Miyazaki, pourtant ce réalisateur a tout autant sa place dans votre vidéothèque. C’était un artisan de l’animation japonaise qui mérite toute votre attention.

Le 5 avril 2018, le réalisateur et producteur Isao Takahata tirait sa révérence. Il était l’un des piliers de l’animation japonaise, et internationale. Cofondateur du studio Ghibli avec Hayao Miyazaki, il a marqué l animation japonaise durant plus d un demi-siècle, passant de la série télévisée aux longs métrages, par l adaptation de romans européens, d un conte japonais ou de mangas populaires. Comme je disais plus haut je suis loin d’avoir vu toutes ses œuvres. Il y a l’incontournable Le tombeau des lucioles vus deux fois au cinéma (oui j’ai peur de rien), mais aussi Pompoko et Mes voisins les Yamada que j’avais adoré et qui n’est pourtant pas le préféré des Français.

Il a su jouer des styles visuels les plus variés pour étoffer ses récits. Se renouvelant sans cesse, explorant des voies inattendues, Isao Takahata remettait toujours l’humain, les petits riens du quotidien et la nature au cœur de ses dessins animés, les enrobant d’une once de magie, de surréalisme.
Conteur, il était avant tout un passeur de valeurs, un perfectionniste, un artisan humble Un an après sa mort, ce mook (publication périodique de forme hybride, entre magazine, revue et livre) retrace son parcours, de Toei Animation au Studio Ghibli. On passe d’une interview à un article sur un thème défini. Ce n’est jamais trop long, et on peut le lire d’une traite, ou bien lire un article tous les soirs comme une petite récompense après une dur journée.

De Horus, prince du soleil, son premier long métrage au Conte de la princesse Kaguya son dernier chef-d’oeuvre, toutes ses œuvres principales sont détaillées dans ce précieux livre. J’ai pris plaisir à lire chaque articles, même quand je n’ai pas encore vu l’oeuvre en question, c’est toujours intéressant et ça m’a donné envie de sauter le pas pour pas mal de long-métrage.

Vous y découvrirez également ses sources d’inspirations, tant dans son pays natal qu’à l’international, ses méthodes de travail, le poids qu’il a eu dans le monde de l’animation et son influence sur les créateurs du XXIe siècle De Heidi à Ghibli. Bref, si vous ne saviez pas grand chose sur ce monstre de l’animation japonaise, vous allez vite être imbattable. Le travail de recherche est formidable. Les interviews sont nombreuses avec les témoignages de Michel Ocelot, Tomm Moore, Michaël Dudok de Wit, ou encore Mamoru Hosoda. Oui que du lourd !!

Hommage à Isao Takahata de Heidi à Ghiblir rend un vibrant hommage à un réalisateur resté bien souvent dans l’ombre du succès de Miyazaki et qui mérite toute votre attention.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.