Hell’s paradise : l’île où il faudra survivre coûte que coûte

Hell’s paradise est le second manga de KAKU Yûji, au Japon il est pré-publié dans magazine numérique des éditions Shueisha Shônen Jump+. Il y a déjà quatre tomes de parus et la série est toujours en cours. En France c’est Kaze qui le publie. Ce qui a fait beaucoup de bruit sur le net, c’est le kit presse qui était exceptionnel. Le manga était dans une fleur en papier.

L’histoire se déroule au XIe siècle, au Japon. Gabimaru, « Le Néant », le plus célèbre et puissant des ninjas-assassins a été capturé et croupit en prison. Affirmant n’avoir plus aucune raison de vivre, il attend désespérément qu’un bourreau parvienne à lui ôter la vie car son entraînement surhumain lui permet de résister aux pires des châtiments.

JIGOKURAKU © 2018 by Yuji Kaku/SHUEISHA Inc.

C’est alors qu’il reçoit la visite d’un exécuteur pas comme les autres : une puissante manieuse de sabre et trancheuse de tête. Après un âpre combat dont il réchappe de peu, celle-ci le pousse dans ses retranchements. En échange de la vie sauve, elle lui propose un marché : il devra se rendre sur une île mystérieuse afin de récupérer un élixir d’immortalité. Seul problème : tous ceux qui se sont rendus sur cette île sont revenus découpés en morceaux…

Je n’avais pas entendu parler de ce manga, je n’en attendais absolument rien, et n’ayant pas reçu le kit de presse, je n’étais pas hypé d’une manière ou d’une autre. Et pourtant, ce titre a très bien marché sur moi.

La première chose qui m’a frappée c’est la qualité des dessins, ils sont d’une très grande beauté. Ensuite, ce qui a retenu mon attention c’est l’histoire, car on entre très vite dedans. Le personnage de Gabimaru surnommé « le vide » est intrigant, il semble invincible et insensible et pourtant on apprend petit à petit des choses sur lui. Il en devient un personnage attachant. Face à lui Sagiri avec qui il va devoir composer pour arriver à son objectif final. D’un premier abord elle est froide, mais aussi très douée au combat. C’est la descendante d’une lignée de bourreaux. Elle a un charisme de fou et c’est vraiment cool pour une nana à une époque qui ne lui est pas propice.

Ce duo va tenter de survivre sur une île de tous les dangers. Il est vrai que ça démarre vraiment bien et qu’on a envie de connaître la suite. Quels vont être leur ennemie comment vont-ils s’en sortir ? Gabimaru semble invisible, mais il va forcément y avoir des rebondissements…

Hell’s paradise est un manga qui démarre bien et dont le premier tome donne furieusement envie de lire la suite. Je ne peux donc que vous le conseiller même si vous n’en avez pas entendu parler. Il vaut le détour. J’espère que la suite sera du même acabits. 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.