Partons pour l’aventure avec Astra – Lost in Space

Astra – Lost in Space (Kanata no Astra) est un manga de SHINOHARA Kenta qu’on peut déjà lire en France avec Sket Dance – Le club des anges gardiens édité par Kaze. La série se termine en cinq tomes et elle est édité par Nobi nobi ! Astra a remporté le premier prix du Manga Taishô awards 2019, et se classe souvent dans le top de la crème des différents classements. C’est ce qui a attisé ma curiosité car la couverture en elle-même m’a paru trop lise pour que je m’y intéresse. Et pourtant cela aurait été une grosse erreur que de passer à côté. Le manga sera adapté en anime par le studio Lerche (Given, Radiant) et diffusé en juillet prochain, ce qui me permettra de vous en reparler plus tard.

Que peut bien raconter ce space opera ? En 2063, Kanata, Aries ainsi que sept autres de leurs camarades débarquent sur une planète inconnue dans le cadre d’une mission spatiale de leur cursus scolaire. Mais ils ont à peine le temps de commencer à explorer ce nouvel univers qu’ils se voient projetés à des années-lumière de leur point de départ par une étrange sphère d’énergie !
Comment survivre perdus au beau milieu de l’espace ? Quelle est donc cette étrange sphère qui continue de les poursuivre ? Autant de réponses à découvrir dans ce récit de survie haletant sur fond de science-fiction et de mystères !

C’est formidable de voir à quel point on est très vite happé par l’histoire. Pas de temps mort, c’est ultra rythmé, impossible de s’ennuyer une seconde. Pourtant on retrouve tous des ingrédients vus et revus. Les différents personnages ont tous leurs caractères bien définis et attendus. Pas de surprise sur ce point, cela n’empêche pas l’auteur d’avoir parfaitement gérer parce que ça marche. On s’y attache très vite, et on a envie d’en savoir plus.

L’humour est aussi très présent. Le dosage avec les scènes d’actions, d’émotion ou d’humour est parfait. On sent la maîtrise de son récit par SHINOHARA Kenta. Il sait ce qu’il veut et où il va et semble nous promener par le bout du nez.

Graphiquement c’est très propre, cela peut sembler un peu lise, mais du coup cela convient au ado comme aux adultes.

Quand j’ai refermé le manga, je n’ai eu qu’une envie connaître la suite. Le dernier retournement de situation à la fin du tome donne clairement envie de se jeter sur la suite. Qui et pourquoi ? Est-ce que tout a été prévu dès le départ ? Est-ce une coïncidence ? Sont-ils tous manipuler et si oui pourquoi ? Beaucoup de questions sans réponses, c’est ce qui fait le sel d’Astra – Lost in Space.

En lisant ce premier tome, on comprend aisément pourquoi Astra – Lost in Space a eu tant de succès auprès de ses lecteurs. C’est rythmé, drôle et dynamique avec des personnages attachants et un mystère qui entoure cette virée dans l’espace qui tourne mal. Bref, tous les ingrédients sont réunis pour passer un bon moment et réclamer la suite immédiatement.
Ne vous laissez pas influencer par la couverture somme toute assez banale, plongez dans l’aventure avec Kanata et ses compagnons de route !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.