Mike Shinoda était au Zénith de Paris pour Post Traumatic

Mike Shinoda était au Zénith de Paris pour Post Traumatic tour. Il explique dans son album à quel point la mort de Chester a été dur. Remonter sur scène, chanter, revenir en studio, composer, autant de choses naturelles qui ne le sont plus. Ce soir là le zénith n’est pas plein, mais les fans présents sont tous là pour la même chose honorer avec lui la mémoire de son pote, celui qui nous a tous fait vibrer pendant des années.

Le set s’électrise tout de suite avec Welcome de son solo For minor. La salle est immédiatement dans l’ambiance, puis il enchaîne sur des titres de son dernier album Post Traumatic. Bien évidement c’est sur les titres Linkin Park que le public réagit le plus dans un grand élan du cœur pour les titres qui nous portent depuis des années. Le public chante de tout son souffle.

Il ne manque pas de blaguer avec nous, de parler de sa famille ou de leur premier concert en France. Il maîtrise autant le flow que le chant plus pop/rock. Il est accompagné de deux musiciens, mais à lui seul il occupe toute la scène du Zénith en vrai pro. Il ira même faire un petit coucou au public dans la seconde partie du concert.

Le point d’orgue du concert c’est lorsqu’il nous demande de chanter les parties de Chester sur In the End et Numb. Moment d’osmose indéniable entre un ami meurtri et un public qui veut transmettre tout l’amour qu’il a pour Chester et lui. J’ai envie de pleurer, mais aussi de chanter le plu fort possible. Communion ultime entre nous tous, Shinoda veut bouger aller de l’avant, ne pas rester dans le souvenir de son ami. Il enchaîne sur About you où il même quand il ne parle pas de Chester on ne peut s’empêcher d’y penser… Pour terminer sur Over Again où il parle de leur premier concert hommage à leur ami, peu de temps après son décès. C’est l’une des parties du concert la plus troublante.

Après la pause il revient Robot Boy, un titre Linkin Park et suivi de plusieurs de son solo avant d’entonner l’inoubliable Castle of glass. Il est rejoint par la chanteuse COCO BANS pour chanter en duo avec lui : Make It Up as I Go. Je la préfère dans ce registre, j’avais trouvé son set trop mou en première partie malgré une très belle voix.

Comme à la bonne époque le public peut s’éclater et taper dans nos mains sur Bleed It Out. Avant de terminer sur Running From My Shadow de son dernier album. Il nous remercie encore une fois

Les lumières se rallument et c’est au son de Smack my bitch up de The prodigy que le public sort de la salle. Un autre chanteur, un autre drame, un autre symbole.

Ce concert était indispensable aux fans de Linkin Park, on ne sait pas si le groupe pourra remonter sur scène sans Chester. Mais une chose est sûr, nous on voulait voir Mike pour lui transmettre ce message : qu’on le soutien, qu’on aime sa musique et qu’on va continuer à aimer la musique de Linkin park. Merci à bientôt Mike !

Set list

Welcome
Ghosts
Remember the Name
High Road
Roads Untraveled*
Watching as I Fall
In Stereo
When They Come for Me*
Sorry for Now*
Crossing a Line
Waiting for the End / Where’d You Go
In the End*
Numb*
About You
Over Again / Papercut*

Encore
Robot Boy*
World’s on Fire
Prove You Wrong
Castle of Glass*
Make It Up as I Go (avec COCO BANS)
Good Goodbye / Bleed It Out*
Running From My Shadow

* chanson de Linkin Park

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.