Joe Hisaishi était à la philharmonie de Paris

Cela fait deux fois que je rate un concert de Joe Hisaishi. Cette fois je m’y suis prise en avance en prenant un abonnement à la Philharmonie de Paris. J’ai donc pu profiter d’un concert du compositeur Japonais le samedi 9 février dernier.

La première partie se nomme The east land symphony un oeuvre en cinq mouvements et qui est une composition originale. Il était très fier de nous la présenter, même si j’ai entendu beaucoup de monde être déçu et préférer les compositions tirées de films. Il est vrai qu’on ne connaissait pas du tout cette composition, du coup c’est sans doute plus difficile d’approche. C’était aussi assez différent et un peu dissonant par moment. Il aurait fallu lire le programme en même temps pour mieux s’imprégner de la musique. Reste que ce fut un moment de découverte agréable.

Très prolifique, le compositeur/pianiste Japonais Joe Hisaishi a signé la musique de nombreux films. Ce concert symphonique évoque sa carrière avec les réalisateurs Takeshi Kitano et Hayao Miyazaki. Mais pas que !

Photos : AG

Ayant lui-même réalisé un film (Quartet) en 2001, Joe Hisaishi cultive une relation privilégiée avec le cinéma en général et le cinéma d’animation en particulier. Il compose pour des films d’animation dès les années 1970 mais jouit d’une pleine reconnaissance grâce à sa collaboration avec Hayao Miyazaki, entamée en 1984 avec Nausicaa de la vallée du vent. Hisaishi signera la musique de la plupart des films ultérieurs de Miyazaki et travaillera également avec d’autres réalisateurs du fameux studio Ghibli (cofondé par Miyazaki en 1985). Mais il fera aussi les musiques des films de Takeshi Kitano.

La seconde partie laisse la part belle aux compositions en rapport avec les musiques de film. Pour la partie appelée mládí (jeunesse en tchèque) Hisaishi se met au piano entouré de quelques musiciens et interprète les thèmes majeurs de trois films de Kitano : L’été de Kikojiro, Hana-bi et Kid’s return. C’est un plaisir inoubliable de l’entendre jouer ces thèmes au piano.

Pour la troisième et dernière partie il revient sur Le voyage de Chihiro avec une longue composition de 28 minutes. Je connais mieux la musique des films de Kitano que Miyazaki, cela dit ce fut vraiment magnifique. On est transporté par la musique, ça été un grand, grand moment.

Après une standing ovation, il revient pour jouer un bonus que tout le monde souhaitait, lui le premier à savoir la chanson du film Tonari no Totoro. Tout le monde était aux anges. Les acclamations ne cessent pas si bien qu’il revient seul au piano pour jouer l’un des thèmes de Porco Rosso. Et ça c’était une surprise de taille !

Voilà, cette fois j’ai pu le voir en concert, et même si je ne connaissais qu’une infime partie de ce qu’il a joué, ce fut un immense bonheur de le voir diriger un orchestre dans une salle aussi belle et prestigieuse.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.