Découverte manga : Living-room Matsunaga-san

Il y a parfois des rencontres qui se font par le plus grand des hasards. C’est le cas pour Living-room Matsunaga-san et moi. Une mangaka like une autre mangaka sur twitter et on tombe amoureux d’un visage… Celui de Matsunaga.

Oubliez ce qui vous est familier  ! Meeko est lycéenne et elle quitte sa famille pour aller vivre en collocation dans la maison de son oncle où se dernier ne vit pas car il est souvent en déplacement. Elle va devoir apprendre à gérer ses études et les tâches ménagères (principalement faire la cuisine) mais surtout vivre avec des colocataires adultes assez inhabituels. De plus, l’aînée du groupe, Matsunaga-san, est un peu effrayant… de son côté il la prend vite sous son aile.

Ce manga de Keiko Iwashita est rafraîchissant. Comme toujours l’héroïne est une jeune fille douée d’un talent indéniable pour rapprocher les gens. Personne ne se parlait vraiment dans cette maison avant son arrivée. On s’attache vite à elle car elle n’est pas non plus énervante, elle fait de son mieux pour s’intégrer, et elle craque de plus en plus pour Matsunaga un de ses colocataires. Petit à petit elle va régler les problèmes de ses nouveaux ami(e)s, mais ne va-t-elle pas négliger d’autres choses importantes ? Elle bouleverse la routine des colocataires avec ses petites attentions. De son côté Matsunaga ne semble pas si insensible à la jeune fille qui pourtant l’énerve beaucoup au début.

Sensible et plein d’humour, on ne peut que s’attacher à Living-room Matsunaga-san. Son auteure, Keiko Iwashita a fait ses début en 2007, et elle possède un joli coup de crayon, malheureusement aucun de ses mangas n’ont été édité en France. J’espère de tout cœur que ce sera le cas un jour de Living-room Matsunaga-san.

Les quatre premiers tomes ne sont pas disponible en France, cependant vous pouvez les acheter en anglais sur plusieurs supports grâce au site Kodansha comics. Si ne pas posséder de papier ne vous rebute pas et que vous êtes allergique au scantrad il existe une solution. On peut les trouver pour 5,49€ sur Amazon, Itunes ou Kobo. Le 5e tome sorti au Japon fin 2018, n’est pas encore disponible en anglais, mais cela ne devrait tarder.

N’hésitez pas à vous pencher sur les aventures de Meeko et Matsunaga c’est un bon shojo qui mérite qu’on s’y attache. Et j’espère de tout mon cœur qu’il trouvera un éditeur en France.

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.