Retour en grâce de Dir en grey avec The Insulated World

 

Dir en grey est de retour en 2018 avec un nouvel album : The Insulated World. Je l’ai écouté uniquement parce que je me suis pris une place de concert pour aller les voir au Trianon. Je n’avais pas particulièrement accroché à leur précédent album Arche. Ce dernier amorçait pourtant un revirement dans leur discographie vers un retour une musique plus abordable. Certains ne seront pas contents, mais personnellement je suis heureuse de les retrouver. Vingt ans maintenant que je les connais, je suis allée ventre à terre au Japon pour eux plusieurs fois, j’ai payé des sommes exorbitantes pour deux de leurs concerts (qui restent les meilleurs de ma vie), je les ai suivi pendant des années et j’ai toujours eu une certaine tristesse à n’avoir pas réussi à les suivre depuis quelques albums.

Voilà un album que je n’attendais pas et que j’ai pourtant adoré. Dir en grey, c’est une grande partie de moi et pourtant je les ai laissé tomber un certain nombre d’années car leur musique ne me convenait plus. Avec The Insulated world, ils reviennent en forme : c’est un album fort aux refrains entêtants sans pour autant céder aux sirènes de la pop. Certains titres restent « crades », les paroles vous écorchent le cœur et les riffs emporteront ce qui reste de votre cerveau.

On y retrouve leurs singles Utafumi et Ningen wo kaburu ou encore Ranunculus dont le clip est sorti quelque temps avant l’album. Dir en grey a su avec cet album montrer que le groupe en a encore dans le ventre. Leur prestation d’octobre dernier au Trianon a d’ailleurs été un grand moment avec l’un de leur meilleur concert en France (lire le compte rendu du concert).

Si les titres sont plus accessible, on est loin d’une musique commerciale. Dir en grey reste Dir en grey. Un savoureux mélange de métal et de mélodies entêtante servi par la voix écorchée de Kyo.

L’album est disponible sur Amazon en version européenne et même directement dans votre FNAC au rayon Asie… Si c’est pas beau la vie ?

Le groupe n’a rien perdu de sa hargne et de son talent et ça fait plaisir à entendre. Je recommande vivement  The Insulated World même aux anciens fan désabusés.

 

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.