Défi lecture 2018 [mai] La couleur du mensonge

Mon défi littéraire contenu avec au mois de mai : Pour ce mois de mai j’ai opté pour un livre que j’ai dévoré en 24h, une belle histoire d’amour parfaite pour le thème de ce mois-ci.

  • Mai : Après la guerre, il est temps de faire place à l’amour – trouverez vous une œuvre de SFF qui corresponde à ce critère ?

Les deux héros évoluent dans un monde médiéval inventé de toute pièce par son auteur Erin Beaty. C’est son premier roman. C’est le début d’une trilogie : La trilogie du traître.

À Demora, ce sont les entremetteuses qui font et défont les unions, et façonnent ainsi le paysage amoureux et politique du royaume. L’héroïne Sage Fowler, seize ans, n’a rien du parti idéal : indisciplinée et rebelle, c’est de surcroît une bâtarde. Pourtant, son oncle parvient à lui obtenir un rendez-vous chez l’une des marieuses les plus réputées du pays – sa seule chance de trouver sa place dans la bonne société. Mais une surprise de taille l’attend : son franc-parler et sa vivacité d’esprit ne lui obtiennent pas un beau mariage… mais au contraire un apprentissage auprès de l’entremetteuse.

Voilà que son destin est chamboulé, elle est à la fois heureuse de pouvoir se sortir de sa vie et d’un autre côté elle ne se sent pas vraiment capable de devenir entremetteuse.

La guerre menace. C’est donc escortée par une troupe de soldats aguerris que Sage devra traverser le pays en compagnie des plus beaux partis de la région pour rallier la capitale et assister à l’événement matrimonial le plus attendu de ces cinq dernières années. Elle doit récolter des informations et établir à qui ces jeunes filles pourraient être marié. Elle se lit d’amitié avec l’une d’elle.

Mais en chemin, Ash, l’un des soldats lui propose d’aider l’armée en espionnant pour son compte…

La lecture est très agréable, le texte bien écrit et l’univers intéressant. Un monde médiéval où les femmes n’ont pas leur mot à dire sur leur destinée. Mais Sage n’est pas toutes les femmes et rien ne va se passer comme prévu. Amour, trahison, mensonge, la vie de Sage va basculer en quelques semaines.

Et bien entendu c’est une belle histoire d’amour. Les deux tourtereaux ne tombent pas amoureux de suite, cela vient lentement, de façon progressive. Leur vie et leur caractère sont différents, mais leurs destins finissent par se rejoindre. C’est joliment décrit et on y croit. Je venais de terminer le 3e tome de The Curse quand j’ai commencé La couleur du mensonge, et sur certains points les deux histoires se recoupent. Deux destins, un monde médiéval, des mensonges, des complots et une belle histoire d’amour.

Le second tome sortira en version original en juillet prochain. Il faudra donc être patient pour lire la suite et de cette trilogie.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.