Un raccourci dans le temps : une grosse perte de temps

Quand j’ai vu la bande-annonce la première fois j’ai eu envie d’en savoir plus. J’ai donc lu le livre. Et il m’a plu. Il n’est pas axent de défauts, mais j’avais tout de même aimé cette histoire fantastique intemporelle. Je n’ai donc pas hésité à aller voir Un raccourci dans le temps au cinéma.

Un raccourci dans le temps d’Ava DuVernay

SynopsisComme la plupart des collégiens, Meg Murry manque d’assurance et tente de trouver sa place. Très intelligente (ses parents sont des scientifiques mondialement connus), elle possède – tout comme son petit frère Charles Wallace – un don rare qu’elle ne n’a pas encore exploité. La disparition inexpliquée de son père va l’amener à faire la connaissance de trois guides – Mme Quidam, Mme Qui, Mme Quiproquo– venues sur Terre pour l’aider à le retrouver. Accompagnés de Calvin, un camarade de classe,  ils trouvent au cours de leur quête un raccourci spatiotemporel les entraînant vers des mondes insoupçonnés sur lesquels règne un personnage maléfique

Avis : Un raccourci dans le temps dont est tiré le film est un classique des romans jeunesse parus en 1962 et écoulé à plusieurs millions d’exemplaires à travers le monde. Disney de son côté avait déjà adapté le livre en téléfilm 2003. Il était disponible en France sous le nom de Les Aventuriers des mondes fantastiques. Il n’avait à l’époque pas fait d’étincelle.

Ava DuVernay que c’est-il passé ? Selma était certes un film académique, mais son message était fort et les personnages avaient une présence à l’écran. Ici tout est filmé en plan serré, on fini par étouffer, les rares plans larges sont fugaces.
Le film vomit des couleurs flashy et les effets spéciaux discutable (surtout pour du Disney). Le casting n’est pas mauvais en soit, mais la direction d’acteur aux abonnés absents. Calvin est transparent on se demande même pourquoi il vient pour son talent de diplomate ?! Charles Wallace s’en sort pas trop mal, quant à Meg elle semble subir, elle manque clairement de caractère. 

L’adaptation est discutable, le matériel de base était pourtant bon même s’il avait quelques défauts, Jennifer Lee n’a semble-il pas réussi l’impossible. Le livre a pour réputation d’être inadaptable et je suis bien d’accord au vu de ce qu’on nous a servi. Il y a de vrais moments de gênant et les dialogues sont pauvre alors que ce n’est pas le cas dans le livre. Je n’ai pas eu de mal à comprendre l’histoire car je l’ai lu, mais je me demande ce qu’on compris ceux qui ne l’avaient pas lu…

J’y croyais car le livre était pas si mal. Mais c’est un gâchis complet. Ne perdez pas votre temps à aller le voir, prenez un raccourci vers un autre film.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.