5 raisons d’aller voir L’Art de Naoki Urasawa

L’exposition l’Art de Naoki Urasawa s’expose du 13 février au 31 mars 2018 à Paris au concept-store de l’Hôtel de Ville. 

Pourquoi venir à cette exposition ?

  • 1 – c’est très intéressant pour comprendre comment il créé ses mangas. On peut y voir les croquis préparatoires, des storyboards.

  • 2 – Il y a des planches et des dessins exceptionnels, et ce sont des orginaux on peut donc voir le travail de l’auteur même dans ses recherches et ses erreurs

  • 3 – Il y a les deux premiers chapitres de son nouveau manga, et ça c’est plutôt cool d’avoir ce genre d’exclu, pour peu que vous ayez le courage de lire les deux chapitres en entier. Ils sont en français en plus donc vous ne devez pas vous priver.

  • 4 – On peut se prendre en photo avec le doigt en l’air comme dans 20th century boys

  • 5 – c’est gratuit, pour une expo de cette qualité dans laquelle je suis restée 1h à scrutes les planches et les dessins d’Urasawa c’est quand même une sacrée aubaine !

Avant d’arriver à Paris, L’Art de Naoki Urasawa a été exposé en France pour la première fois au dernier Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême. Primé à deux reprises à Angoulême (Prix de la Meilleure série en 2004 pour 20th Century Boys, Prix Intergénérations en 2011 pour Pluto), Naoki Urasawa vient de recevoir, lors de l’édition 2018 du Festival, un Fauve d’honneur d’Angoulême ainsi qu’un Fauve d’honneur Polar SNCF. Le Tandem Paris-Tokyo est mis en œuvre par la ville de Paris, le Gouvernement métropolitain de Tokyo et l’Institut français, en partenariat avec l’ambassade de France au Japon.

Il y a aussi une boutique avec de quoi assouvir vos envies de découvrir ou redécouvrir l’auteur, mais aussi des affiches,  de la papeterie, des t-shirts (30€), totebags (15€)… (disponible exclusivement en boutique).

Des mangas d’Urasawa à 12 ans

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.