Call me by your name : sensuel et touchant

Je tiens à remercier le Club 300 et la Sony pour cette projection en avant-première. Le film Call me by your name sortira le 28 février. Pour cette fois j’ai regardé la bande-annonce

Call me by your name de Luca Guadagnino

Synopsis : Été 1983. Elio Perlman, 17 ans, passe ses vacances dans la villa du XVIIe siècle que possède sa famille en Italie, à jouer de la musique classique, à lire et à flirter avec son amie Marzia. Son père, éminent professeur spécialiste de la culture gréco-romaine, et sa mère, traductrice, lui ont donné une excellente éducation, et il est proche de ses parents. Sa sophistication et ses talents intellectuels font d’Elio un jeune homme mûr pour son âge, mais il conserve aussi une certaine innocence, en particulier pour ce qui touche à l’amour. Un jour, Oliver, un séduisant Américain qui prépare son doctorat, vient travailler auprès du père d’Elio. Elio et Oliver vont bientôt découvrir l’éveil du désir, au cours d’un été ensoleillé dans la campagne italienne qui changera leur vie à jamais.

Avis Call Me By Your Name est tiré du premier roman d’André Aciman paru en 2007. Ce film est le dernier volet d’une trilogie réalisée par Luca Guadagnino sur le thème du désir composée de Amore et A Bigger Splash. Je ne vous cache pas que je n’ai vu aucunes de ses œuvres. Cela ne m’a pas empêcher d’apprécier ce dernier volet.

Le réalisateur porte un regard doux amère sur un premier amour emprunt de sensualité. Les deux acteurs principaux Timothée Chalamet et Armie Hammer sont assez crédible dans leur rôle. Lors d’une remise de prix Timothée Chalamet remerciat la femme de Armie Hammer pour l’avoir laisser ramper sur son mari pendant deux mois.

Il y a une certaine nostalgie des étés pendant les années 80, les étés qui s’étiraient et qui une fois arrivée à la fin était devenu trop court. Premier béguin, premiers émois, premier chagrin. Bien entendu il y a quelque chose de surannée comme une impression d’un cinéma démodé. Et en même temps il offre une première histoire d’amour touchante encore loin des dramas causés par le SIDA quelques années plus tard.

C’est un amour caché (que tout le monde devine cependant), mais vécu à mille pour cent par les deux héros pendant quelques semaines d’un été italien lumineux.

Call me by your name est une belle histoire d’amour sensuelle et touchante.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

3 pensées sur “Call me by your name : sensuel et touchant

  • 21 février 2018 à 11 h 40 min
    Permalink

    Il faudra un jour qu’on m’explique le club 300 et son fonctionnement, genre comment les gens font pour y rentrer ^^’
    Bref…
    je pense que si j’ai le temps j’essayerais d’aller voir ce film qui me fait de l’oeil depuis que j’ai vu sa BA. Il a l’air d’être en plus bien pris par la communauté LGBT (j’ai juste vue une fois une autrice cracher dessus quand on a comparé son travail à call me).
    En plus c’est James Ivory à l’adaptation ce qui colle parfaitement avec le cadre de call me.

    • 21 février 2018 à 18 h 51 min
      Permalink

      Faut demander pour y rentrer, entre le blog et twitter ça été bon pour l’intégrer ^^ Je peux emmener du monde d’ailleurs !
      Le film est bien, c’est pas mon préféré, mais il est clairement au dessus du panier et mérite les prix qu’il reçoit ^^

      • 21 février 2018 à 23 h 21 min
        Permalink

        C’était surtout par curiosité parce que je vois souvent circuler la mention club 300 et que je me demandais en quoi ça consistait. Sur le site ce n’est pas très explicite, à part dire que c’est des invitations ciné en avant première pour des groupes de personnes. Mais du coup je me demandais quel type de personnes, sur quelles critères, on nous choisie, on doit demander etc…
        J’imagine qu’il faut avoir des réseaux sociaux et être assez actif dessus (ce qui exclue des groupes de personnes).
        Merci pour la réponse en tout cas ^^

Commentaires fermés.