J’étais présente à l’avant-première du film Le Labyrinthe 3 – le remède mortel au Grand Rex le 24 janvier en présente du réalisateur Wes Ball et des acteurs : Dylan O’brien, Thomas Brodie-Sangster et Kaya Scodelario. C’est la première fois que Dylan vient en France et il est ravi de sa visite. C’est une flûte à champagne à la main qu’ils sont arrivés sur scène. Il est fidèle à lui même drôle et enthousiaste. Kaya et Thomas étaient déjà venu il y a trois ans pour la précédente avant-première. Même si leur présence est brève c’est toujours un plaisir de voir les acteurs en chair et en os.

Photo : Romain TORMEN @Rom1_N2k

Mon bonheur aurait pu être total si une fan derrière nous ne nous avait gâché les scènes de la fin d’un personnage en pleurant bruyamment… C’était gênant.

Le Labyrinthe 3 – le remède mortel

Synopsis : Dans ce dernier volet de l’épopée LE LABYRINTHE, Thomas et les Blocards s’engagent dans une ultime mission, plus dangereuse que jamais. Afin de sauver leurs amis, ils devront pénétrer dans la légendaire et sinueuse Dernière Ville contrôlée par la terrible organisation WICKED. Une cité qui pourrait s’avérer être le plus redoutable des labyrinthes. Seuls les Blocards qui parviendront à en sortir vivants auront une chance d’obtenir les réponses tant recherchées depuis leur réveil au cœur du Labyrinthe.

Avis : Je l’ai déjà dit le second opus s’éloigne irrémédiablement du livre. Mais soyons honnêtes ce n’était pas forcément une mauvaise chose. Et c’est d’autant plus évident pour le 3e épisode. Le remède mortel 3e tome s’il répondait à beaucoup d’interrogation, il restait quelques zones d’ombres et le film conclu efficacement la saga. Ce qui est intéressant c’est d’adapté un livre pour que son message et son essence même se transcendent sur grand-écran sans pour autant devoir calquer ses actions et ses dialogues comme une papier carbone. En cela c’est une très bonne adaptation. Car en cela cette dernière respecte les romans. L’esprit est là sans pour autant raconter à la lettre la même histoire.

Pour ceux qui ont lu le livre vous verrez bien le retour d’un personnage et la mort de certains autres. Hormis ça il faut bien avouer qu’on retrouve assez peu d’éléments. La relation Thomas/Brenda est esquissée et le pardon de Teresa plus beau et sincère. Mais qu’importe !

Ce troisième et dernier film continu sur sa lancée et nous offre un fin grandiose avec une avalanche de cascades et d’action. Nous retrouvons nos héros prêt à aller sauver leur meilleur pote du WICKED. La scène d’ouverture où ils vont tenter de voler un wagon de prisonniers est haletante et bien menée. Quand le titre du film apparaît on peut dire qu’on en a déjà pris plein les mirettes. Et la suite est toute aussi intéressante. Le rythme ne faiblira pas jusqu’à la fin, jusqu’à ce qu’on comprenne en quoi le WICKED est bon. L’humanité doit s’effondrer avant de se relever de ses cendres grâce au sang de Thomas.

Qu’un public majoritairement jeune et féminin se retrouve dans une salle de ciné pour voir un film de SF et d’action j’avoue ça me fait chaud au cœur. Sans compter qu’il n’y a pas de romance à proprement parler dans le film. Il y en aura toujours pour critiquer, mais Le remède mortel est un bon produit Hollywood indubitablement rafraîchissant.

Le remède mortel est la conclusion qu’il fallait pour la trilogie du Labyrinthe. C’est un excellent film d’action qui j’espère vous surprendra. 

Photo : Romain TORMEN

Rendez-vous sur Hellocoton !
Categories: Cinéma 0 like

Leave a Reply


  • Pages

  • Archives

  • Méta