Grâce à Netgalley et Hachette j’ai pu lire Mirror Mirror le premier roman de la comédienne anglaise Cara Delevingne et de la romancière Rowan Coleman. Je ne m’attendais à rien et j’ai été agréablement surprise. C’est une histoire passionnante qui explore les questions d’identité, de sexualité, d’amitié et de trahison.

Résumé :   Amis. Amant. Victime. Traître. Que voyez-vous quand vous regardez dans le miroir  ? À 16 ans, Red, Leo, Naima et Rose sont des ados de 16 ans comme tout le monde : ils tentent de savoir qui ils sont dans la jungle du lycée. La vie n’est pas parfaite, mais ils sont unis par leur amour pour la musique et pleins d’espoir quant au futur.Enfin, c’était vrai jusqu’à ce que Naima disparaisse dans la nature, ne laissant qu’un mot. « Désolée ».Quelle horrible vérité cachait-elle ? Quel sombre secret a dévoré sa personnalité solaire ? Et comment Red, la force protectrice du groupe, a pu passer à côté des signes du trouble de Naima ? Alors que Rose se réfugie dans les soirées et que Léo se renferme, Red cherche à en savoir plus et découvrir ce qui a pu conduire à la mort de Naima. Mais une fois qu’un miroir est brisé, il ne peut pas être réparé.

Avis : Sur la couverture ce que l’on voit en premier c’est le nom de Cara Delevigne, le nom de Rowan Coleman est écrit en tout petit en dessous. Si je ne sais pas vraiment quelle a été la répartition de l’écriture chez chacune d’elle, une chose est certaine le résultat est clairement intéressant. Le roman évolue dans un milieu que n’a pas connu, issu d’un milieu aisé elle est scolarisée au sein de la prestigieuse école Bedales School. Malgré tout elle offre une histoire crédible de la jeunesse anglaise.

Un thème semble lui tenir à cœur c’est la sexualité du héros. J’ai vraiment ressenti ses émotions comme véridique, j’ai eu plusieurs fois une boule dans la gorge en lisant certains passages assez dur. De plus, le grand rebondissement du roman je ne l’ai pour ainsi dire pas vu venir ! J’ai été bluffé d’avoir été mené en bateau une bonne partie du livre.

Les personnages de Mirror Mirror sont attachants et bien écrits. Ils sont tous des caractères bien différents, on aurait même bien aimé en savoir plus, mais comme le roman est écrit avec le point de vu de Red il faudra s’en contenter. Une suite est possible semble-t-elle dire en interview, mais sans donner de date. Elle attend d’avoir une bonne idée pour faire une suite (sage décision).

Si le roman tient son titre du groupe de rock dans lequel joue les protagonistes, le contenu en lui-même du livre est très rock’n’roll. Les personnages ne sont pas parfait, loin d’être lisse, ils picolent et sortent la nuit pour oublier leur vie pas toujours rose. Quelque soit leur statut social, ils ont tous des blessures encore à vif. Mirror Mirror est très bien écrit, c’est un vrai plaisir de lecture, de plus l’histoire se lit d’une traite car on a envie de connaître le fin mot de l’histoire.

Mirror Mirror bouscule le lecteur. A la fois haletant et poignant les deux auteures ont mis dans ce livre ce qu’elles avaient de meilleur. Je ne peux que vous suggérer de passer outre l’effet « actrice/mannequin bankable qui a fait un livre, car ce roman » car il vaut vraiment le coup d’être lu pour ce qu’il est. 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Categories: Lecture, Livre 0 like

Leave a Reply


  • Pages

  • Archives

  • Méta