YOSHIKI pour la 1re fois à Paris pour Japan Expo

Dimanche 8 juillet, YOSHIKI, légende du rock japonais, reçoit JaME avant sa conférence de presse à Japan Expo, avec une demi-heure d’avance. Nous sommes accueillies dans une pièce blanche au sofa et siège blancs. YOSHIKI arrive quelques minutes après notre arrivée, souriant, il nous serre la main, s’installe dans le sofa face à ses invités et ainsi l’interview peut commencer pour quelques minutes.

Entrons dans le vif du sujet avec votre nouvelle unité, S.K.I.N. qui réunit des musiciens de différentes générations, sur quels critères les avez-vous choisis ?
YOSHIKI : Il n’y a pas eu de choix par rapport à la génération, ce n’est pas quelque chose que j’ai pris en compte. J’ai choisi des musiciens qui avaient une forte personnalité et une vraie originalité.

A-t-il été facile de concilier les univers musicaux si différents de tous ses musiciens ?
YOSHIKI : (il rit) Justement, ils ne sont pas vraiment réunis.

Et est-ce que ça n’a pas été difficile de travailler tous les quatre ensemble ?
YOSHIKI : Ils ont tous une très forte personnalité et c’est dans le bon sens. Il n’y a pas eu de clash pendant qu’on a travaillé ensemble, par contre il y a eu des opinions différentes parfois mais c’était plus constructif qu’autre chose.

Donc l’ambiance était bonne dans les studios et pendant les répétitions aussi ?
YOSHIKI : Très certainement.

Quelles ont été vos premières impressions après votre 1er concert aux Etats-Unis ?
YOSHIKI : Ah ! En tant que groupe je me suis dit que c’était bien mais surtout c’est l’accueil du public qui était vraiment, vraiment, chaleureux et je suis très, très content. Je me suis senti soutenu par le public.

Avez-vous l’intention de faire d’autres concerts ?
YOSHIKI : On est en train de réfléchir là-dessus mais rien de concret pour le moment.

Vous avez l’intention de faire un single ?
YOSHIKI : Ca sera un album plus qu’un single.

Un DVD peut-être ?
YOSHIKI : Très certainement.

Il y a quelques années, vous avez tourné Rose of Pain à Paris, quels souvenirs gardez-vous de ce tournage ?
YOSHIKI : Déjà félicitations pour vos connaissances. A l’époque de X, avant X-Japan, tous les membres voulaient aller aux Etats-Unis sauf moi qui voulais venir à Paris alors j’y suis venu. J’adore tout ce qui a un rapport avec les châteaux un peu anciens.

Et qu’avez-vous visité exactement comme monuments parisiens, par exemple ?
YOSHIKI : Je suis resté à Paris pendant presque un mois, j’ai donc eu le temps de visiter. Je prenais le métro tout seul. J’ai visité le Louvre. Pendant quelques jours je me suis promené tout seul pour visiter.

Et cette fois-ci ?
YOSHIKI : Je suis arrivé hier et je repars après-demain, si j’ai le temps j’essaierais de visiter demain.

La tour Eiffel ?
YOSHIKI : C’est déjà visité.

Le château de Versailles ?
YOSHIKI : Déjà fait aussi !! (Tout le monde éclate de rire)

Vaux le Vicomte alors ?
YOSHIKI : Si j’ai le temps oui.

Vous êtes un perfectionniste, si vous deviez aujourd’hui réenregistrer les chansons de X-Japan, que changeriez-vous ?
YOSHIKI : Toutes les œuvres de l’époque ont été faites grâce à chacun des membres du groupe, notamment hide, et comme il n’est plus là, il est très peu probable que j’y retouche sans les autres membres du groupe.

Pour finir, est-ce que vous auriez un message pour tous les fans français qui sont venus vous voir aujourd’hui ?
YOSHIKI : Depuis longtemps j’aime beaucoup la France et l’Europe en général, donc j’aimerais venir de plus en plus souvent. Je vous remercie donc de votre soutien.

Merci beaucoup
YOSHIKI : Merci

JaME tient à remercier YOSHIKI ainsi que tout son management, Japan Expo et Yuta pour la traduction.

Photographies par Ayou.

YOSHIKI répond aux questions des fans lors de sa conférence de presse à Japan Expo

La conférence de presse débute par la diffusion d’une vidéo rappelant la carrière exceptionnelle de YOSHIKI où l’on peut voir, notamment, George MARTIN, mythique arrangeur des Beatles, travaillant avec le leader de X JAPAN. De grands moments d’émotions pour tous ceux qui, comme moi, ont participé aux débuts de la grande aventure du Visual Kei en France et quelques larmes à l’évocation de hide, toujours dans nos cœurs.

YOSHIKI arrive sur scène, vêtu d’un jeans et d’une veste noire, souriant, comme à son habitude puis s’installe sur le siège central. Il commence en s’adressant au public en français : »Bonjour. Enchanté. Je suis YOSHIKI !« .

Le public est déjà aux anges en entendant YOSHIKI faire l’effort de s’adresser à eux en français. Les questions ont été sélectionnées parmi toutes les questions envoyées à JaME du monde entier et sont posées par l’animatrice de cet événement spécial.

Quelles sont vos impressions en regardant votre carrière ?
YOSHIKI : Je n’ai pas le sentiment d’avoir fini quelque chose, ce n’est donc pas fini, je compte encore faire beaucoup de choses et je compte sur votre soutien.
Le public hurle YOSHIKI, il leur répond en français : « Merci ».

N’êtes vous pas fatigué par tous les projets qui viennent en même temps.
YOSHIKI : Je ne suis pas fatigué d’avoir tous ces projets en même temps, au contraire je suis très content de pouvoir faire toutes ces choses-là et je compte continuer à faire des activités et merci de me soutenir.

Une française vous demande si vous continuez à pratiquer le karaté ?
YOSHIKI : Comment savez-vous que je fais du karaté ? (Dans la salle une personne hurle : « on vous a espionné », ce qui fait rire YOSHIKI). Je pense que c’est rare qu’un pianiste fasse du karaté en même temps et oui je pratique encore.

Lisez-vous les lettres des fans et y répondez vous ?
YOSHIKI : Une chose est sûre, je les lis, y’a pas de souci surtout sur myspace, c’est plus facile. Par contre pour les réponses bien sûr je ne peux pas répondre à tout le monde, je réponds à peu près à un mail sur mille, j’aimerais le faire plus souvent mais je manque de temps.

Dans votre longue carrière, vous avez interprété des musiques de types différents, quel est votre style de musique préférée?
YOSHIKI : Le Rock !

D’une fan de Tokyo, avec S.K.I.N. et la reformation de X-JAPAN, avez-vous l’intention, en plus de jouer à l’étranger, de jouer aussi au Japon ?
YOSHIKI : En France, oui. Je ne sais pas quel est le premier projet à passer en live mais bien sûr je compte retourner au Japon pour faire des concerts et je viendrai aussi en Europe.

Quelle chose voudriez-vous avoir le plus au monde et l’avez-vous déjà ?
YOSHIKI : (en anglais) Well ! I just want rock !

Que représente la musique pour vous ?
YOSHIKI : Tout simplement la musique c’est ma vie, ça l’a toujours été et ça le sera toujours.

Comment faites-vous pour rester aussi en forme et quel est votre secret ?
YOSHIKI : Premièrement, j’adore le chocolat dont ma méthode est d’éviter d’en manger sinon je fais beaucoup, beaucoup de sport.

Avez-vous prévu de sortir une biographie ?
YOSHIKI : C’est prévu et c’est même prévu pour bientôt.

Que pensez-vous quand vous vous rendez compte que vous rendez les gens heureux en étant là ?
YOSHIKI : Sans vous je ne serais pas là, je n’existerais pas donc c’est plus moi qui devrais vous remercier pour toute l’énergie que vous me donnez et si je vous rends heureux, c’est tant mieux et tout à fait normal.
(YOSHIKI répond aux hurlements des fans et disant en français
« Je t’aime »)

Une question pratique, maintenant, prévoyez-vous d’ouvrir votre fan club, celui de S.K.I.N. et celui de X-Japan aux fans étrangers ?
YOSHIKI : Si vous le désirez, pourquoi pas ?

Des questions à propos de X-Japan maintenant, comment vous êtes-vous senti quand vous avez rencontré TOSHI, après toutes ces années ?
YOSHIKI : C’était très bizarre. TOSHI, c’est quelqu’un avec qui j’ai grandi, je l’ai revu après toutes ces années mais… je sais pas trop… c’est bizarre.

A propos de la rumeur du come back de X-JAPAN, est-ce un vrai come-back, pour un enregistrement seulement ou pour une tournée
YOSHIKI : Ca fait un bout de temps, en effet, qu’on parle de la reformation de X-JAPAN, surtout depuis l’année dernière. Si cela se fait, il y a une chose qu’il faut que vous sachiez, c’est que c’est pour mettre un terme à X-Japan ! Après que TOSHI aie quitté le groupe, hide et moi-même avions pensé reformer le groupe pour l’an 2000 or hide nous a malheureusement quitté avant et depuis, j’erre dans la douleur de ne pas savoir ce que je vais faire. Donc j’ai l’impression que X-Japan n’est pas fini et si je reforme X-Japan, ce sera pour mettre correctement un terme à cette ère marquée par le groupe.

Et si ce projet arrive à terme, est-ce que vous ferez une tournée en Europe, par exemple ?
YOSHIKI : Why not ?

A propos de Violet UK est-ce vous avez prévu de faire une tournée en Europe ?
YOSHIKI : Comme je l’ai dit avant, je ne sais pas quel sera le projet qui viendra en premier mais les tournées viendront en Europe aussi, bien sûr.

A propos de S.K.I.N. maintenant, pourquoi ce mot et quel est sa signification ?
YOSHIKI : Secret ! (répond YOSHIKI en anglais, le public manifeste son mécontentement et YOSHIKI continue en japonais)
je dois voir avec les autres membres du groupe pour vous le révéler et donc ce n’est pas possible aujourd’hui, malheureusement.

Toujours à propos des tournées, pensez-vous faire des tournées avec S.K.I.N. en Europe ?
YOSHIKI : Why Not ? J’adore l’Europe.

Comment avez-vous vécu ce premier concert avec Gackt, Sugizo, et miyavi ?
YOSHIKI : Les membres du groupe sont des artistes avec une forte personnalité et c’est un vrai plaisir de travailler avec eux. On va continuer à faire des répétitions et pour faire des tournées.

(Deux fans ont été choisis pour être présentés à YOSHIKI, qui leur serre la main et leur dit : « Enchanté ».)

Dans le public, on vous demande s’il y aura un bassiste dans S.K.I.N ?
YOSHIKI : Je vais vous répondre très honnêtement, je n’ai pas encore choisi. Pour le concert du 29 juin, on a été aidé par Ju-ken, on ne sait pas encore ce qui va se passer.

A propos de JR REVOLUTION, y aura-t-il des concerts à New-York et en Europe ?
YOSHIKI : Europe ! A propos de JR REVOLUTION, notamment sur myspace, j’ai reçu beaucoup de mails concernant les artistes japonais et j’ai appris qu’il y avait une demande pour les groupes japonais en dehors du japon. Les jeunes groupes sont des groupes formidables, ils font de la bonne musique et si je peux les aider à percer en dehors du Japon, c’est un grand plaisir et c’est pour ça que je vais essayer d’amener JR REVOLUTION en Europe.

Voici la dernière question, l’année prochaine ça sera l’année du 10e anniversaire de la mort de hide, est-ce qu’il est prévu un festival en sa mémoire ?
YOSHIKI : Juste après le décès de hide, j’avais prévu de faire quelque chose comme ça mais psychologiquement, je n’étais pas en état de le faire, malheureusement. Pour l’année prochaine, je suis soutenu par beaucoup d’artistes et je ferai quelque chose en sa mémoire. Je ne croyais pas pouvoir rencontrer autant de fans en France, je suis vraiment, vraiment touché, très, très content et je compte sur votre soutien encore, parce que je ne m’arrête pas là et continue à faire mes activités.

JaME remercie le management de YOSHIKI, Yuta pour la traduction, Akira pour la présentation ainsi que Japan Expo et bien sûr YOSHIKI pour avoir rendu possible cette conférence de presse.

Nous tenons également à vous rappeler que c’est le management de YOSHIKI qui a sélectionné lui-même les questions, notamment celle concernant hide volontairement placée en dernier. Inutile donc d’envoyer des lettres d’insultes ou de menaces à JaME ou Japan Expo. Merci de votre compréhension.

Photographies par Tanja.

Article pour JaME.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.