Miyavi

© Miyavi

Miyavi était de retour en France pour son dernier album Freebird. C’était la sixième fois qu’il venait en France faire un concert. Il était heureux de revenir à l’Elysée Montmartre une salle dans laquelle il avait déjà joué en 2009. C’était d’ailleurs la première fois que je revenais après sa réouverture suite à un incendie il y a quelques années.

C’est le groupe français A-vox qui a ouvert le bal, il avait déjà fait sa première partie lors de sa précédente tournée. Je me suis vaguement rappelé d’eux et d’un des titres, mais c’est un peu tout.

A 21h Miyavi entre en scène avec Bobo son batteur et un DJ. Le premier titre, Raise me up, suivi par deux nouveaux titres. Soyons honnêtes le son était très mauvais, j’étais au fond au niveau de l’ingé lumière et c’était de la bouillie. La basse était fond et saturait du coup impossible d’entendre distinctement le chant ou la guitare. Si bien que je ne pourrais pas en dire grand chose.

Cette fois il a appris quelques phrases en français, c’était vraiment sympa de sa part ! Même si on comprend bien son anglais.

En plus je voyais assez mal car deux gars se sont foutus devant moi (la malédiction des petits). J’ai fini par me décaler derrière trois demoiselles très agitées, mais un peu plus petites.

Ensuite, il enchaîne Dim it, Ganryu, Epic swing et Mission impossible. Il chante peu, voire pas du tout. Le son est mauvais, j’essaie tout de même de suivre, mais je ne suis pas enchantée par cette entrée en matière. La première demi heure est compliquée et brouillonne.

Heureusement il nous parle et nous entraîne à sauter, battre des mains ou chanter.

Ensuite, il nous parle de ceux qu’il aime et qui sont loin de lui durant cette tournée, il introduit Where home is feat. Melody. Sa femme chante et même si cela reste une bande son, c’est adorable de se dire qu’elle l’accompagne ainsi en tournée. Il nous dira que Bobo vient d’être papa, et nous demande comment dire félicitation en français. Il a pas été déçu parce que c’est pas facile à dire pour lui. Mais il fini tout de même par le prononcer.

Pour cette tournée il reprend la chanson de POD : Youth of the nation. Les paroles de la chanson s’inspirent en partie des massacres de Santana High School et de Columbine High School. Notez que ce n’est pas lui qui chante ce titre, il se contente de jouer de la guitare.

Pour moi le concert débute avec le titre Firebird. J’ai pu enfin l’entendre chanter et sautiller avec le reste de la salle. J’ai beaucoup transpiré mais c’était bon !

Afraid to be cool, Cry like this?, The Others… puis Day 1 pour bien perdre l’usage de ses jambes et pour finir le set Horizon et Long nights. Sur ce dernier titre ses filles chantent sur l’intro.

J’avoue je ne suis plus dans un bel état, j’ai très chaud et mal partout à force de sauter. Mais que c’est bon. Même si j’étais au courant je regrette l’absence de Furistic love, un titre que j’adore en live.

Après une courte pause Miyavi et ses musiciens reviennent pour les encore. Sakihokoru hana no you ni -Neo Visualizm est une surprise car c’est un vieux titre (même si je ne suis pas fan), puis il enchaîne avec l’incontournable What a wonderful World.

Le concert se termine sur What’s my name?, une version un peu différente de d’habitude. Le jeune guitariste salue son public, le remercie et fait quelques photos et vidéos avec nous.

Il ne restera pas comme mon concert préféré, la setlist était bizarre, et pour un 15e anniversaire de sa carrière solo, nous n’avons pas eu beaucoup d’ancien titre. C’est dommage même si c’était aussi et surtout la tournée pour Firebird son dernier album. Il manquait tout de même quelques très bons titres de cet album que j’attendais comme SHE DON’T KNOW HOW TO DANCE,  STEAL THE SUN ou HALLELUJAH…

Un concert mitigé donc, mais qui ne m’empêchera pas de retourner le voir lors de sa prochaine tournée européenne ! 

Setlist :
Raise me up
So on it (nouveau titre)
Cool girl (nouveau titre)
Dim it
Ganryu
Epic swing
Mission impossible
Where home is feat. Melody (nouveau titre)
Youth of the nation (reprise de POD)

Firebird
Afraid to be cool
Cry like this ?
The Others
Day 1
Horizon
Long nights

Encore
Sakihokoru hana no you ni -Neo Visualizm
What a wonderful World day2mix
What’s my name? day2mix

Rendez-vous sur Hellocoton !
Categories: Concerts, Musique 0 like

Comments are closed.

  • Pages

  • Archives

  • Méta