1er voyage au Japon – 5e jour : LUNA SEA

A Kiba nous cherchons un change et une poste, si nous trouvons assez facilement le dernier, le premier est introuvable (C’est pourtant écrit sur le livret du Weekly Mansion). Enfin bref on se débrouillera autrement. Je ne savais pas à l’époque qu’on pouvait simplement tirer de l’argent aux distributeurs de la poste…

005Un parking à vélo

Nous en profitons pour visiter le quartier.

003Notre rue

004Un jardin public

Kiba était quadrillé de rivières qui permettaient de faire venir des rondins de bois dans Tôkyô.

001Statue de Kiba représentant un pousseur de rondins

002Près d’une grande route

Nous partons vers le Tokyo Dome surnommé le Big Egg à cause de sa forme qui ressemble à un oeuf. Pour y aller nous prenons la ligne de métro appelé marounichi et nous nous arrêtons à la station Koraku-en. Le Koraku-en marque l’emplacement de l’ancienne résidence de Tokugawa Yorifusa, premier seigneur de Mito.

Le Tokyo dome fait partie d’un immense complexe : hôtel, musée du base ball, parc d’attraction, magasins, restaurants et autres lieux de détentes. Ce stade couvert de base ball fut ouvert en mars 1988 et fut le 1er d’une longue lignée de « dome » (Osaka, Nagoya etc.).
Divers autres événements se déroulent ici passant du football américain aux stars de la chanson. Il peut accueillir jusqu’à 55 000 personnes.

Luna Sea / SHINING BRIGHTLY ~END OF PERIOD ~TOUR / Tôkyô Dome

ticket

C’est le grand jour ! Aujourd’hui c’est le live de LUNA SEA au Tokyo dome, SHINING BRIGHTLY ~END OF PERIOD ~TOUR FINAL. A 16 h 00 nous arrivons sur le parvis. Des milliers de fans déambulent, des centaines de coplays se côtoient et quelques gaijin sont là fin près pour la grande messe. Il y beaucoup de revendeurs de tickets, pourtant le concert est sold out depuis plusieurs mois.

008

La gate 22, est la porte la plus connue car tout le monde veut se prendre en photo sous le nom du groupe.

007

Comme nous n’avons pas tous les mêmes places pour dans la salle, nous nous séparons. MA’J et moi allons dans l’arena, on fait la queue avant d’entrer, les japonais sont bien disciplinés.

009

Puis c’est le choc ! Le Tokyo dome est un endroit immense à l’intérieur. Nous sommes installées au milieu sur la gauche au bout d’un bloc. Cela prend un peu de temps pour faire rentrer tout le monde, de plus les membres du groupe auront une demi heure de retard. Pour patienter des vendeurs de pop corn salés (quelle horreur !) et de boisson passent un peu partout dans la salle. Les filles hurlent (Aie, mes oreilles !) et on s’impatiente.

Set list

Time Has Come
Déjà vu
Unlikelihood
END OF SORROW
True Blue
Millenuim
Velvet
Providence
ANOTHER
Dr Solo~Bass
FATE
BREATHE
WITH LOVE
DESIRE
ROSIER
TIME IS DEAD
STORM

enc. 1 I for You
SHINE
WISH

enc. 2 HAPPY CHRISTMAS
UP TO YOU

IMG_3259Flyers distribués lors du concert

Puis les lumières s’éteignent. Tout le monde se lève d’un bond en hurlant. Les premières notes de la basse de J sur Time has come résonnent. Lorsque les autres instruments s’ajoutent, le Tokyo dome s’embrase d’une lumière bleutée.
Nous sommes dans l’arena mais ils paraissent loin et nous sommes tentées de regarder les écrans géants. J’ai en plus une tête sur Ryuichi, mais c’est pas bien grave c’est J et Sugizo qui m’intéressent. La petite touffe rose de Sugi-chan est facile à voir de loin.

tokyodome02

Et, j’avoue que je n’ai jamais été aussi surexcitée de ma vie ! MA’J aussi qui manquera de m’éborgner dans sa joie de voir J en chair et en os.
Les chansons se succèdent à un rythme fou, anciennes comme nouvelles : Déjà vu, Unlikeliwood, End of sorrow, True blue. A un moment je tourne la tête pour regarder la salle dans son ensemble. C’est magnifique de voir tous les fans agiter leurs bras en cadence, dans un même mouvement ondulatoire. Que c’est bon d’entendre ses vieux titres. On voit tout ça d’un œil émerveillé, totalement transis d’émotion. Les nouvelles compos de Shine ont un rendu supérieur à leur version studio.

ryutd

Jamais dans les vidéos je n’avais remarqué la ferveur des fans. Mais toute la salle est à l’unisson. Puis le groupe interprétera Millenium le rythme entraînant est décuplé par les effets de lumière en face avec la chanson.
Velvet est plus calme elle calme le concert. Elle n’en est pas moins magnifique. Puis Providence, la salle est métamorphosée, une impression de grandeur s’élève de cette chanson. Nous battons la mesure à trois temps avec nos mains.

inotd

Et enfin Another là aussi on sent réellement de l’émotion. C’est l’une des plus belles chansons de l’album. Ils ont recourt à une choriste Mai Yamame. Elle viendra chanter en solo en France au Cartoonist Paris de 2002.

jtd

Lors du solo de batterie je n’ai jamais mis autant de cœur à hurler le nom de Shinya. C’est quand même plus marrant à faire en « vrai » que devant sa télé. Le duo ensuite entre ce dernier et J est un pur délice de rythme et de défoulement. J descend même de scène pour haranguer la foule. Imaginez nos têtes :p

shinyatd

Les trois derniers membres reviennent pour un Fate endiablé !
Puis le groupe se déplace sur l’avancée centrale. On peut ainsi les voir de plus près encore ! Ils n’interpréteront que des  » calmes  » telles que Breath et With love. Une des fans près de nous nous prête des jumelles !

Puis le concert reprend de plus belle avec Desire, Rosier, Time is dead des classiques qu’on chante à tue tête. Quand on connait par choeur les morceaux, on est dans un état d’euphorie totale c’est indescriptible !
Ensuite Storm nous transporte aussi avec en prime de splendides effets de lumières.
Le concert tire à sa fin (Snif !) le groupe sort de scène et revient pour les encore.

sugitd

On a pas pu s’en empêcher, mais pour I for you nous nous sommes assises ne nous relevant que pour voir les violons au fond de la scène. On poursuit avec Shine où nous avons balancé notre bras de droite à gauche comme Ryuichi.
Puis moment d’anthologie : Wish. Les serpentins nous tombent sur la tête. L’arena à ce moment précis de la chanson est uniquement occupée à récupérer les précieux rubans dorés. Et ensuite on les agite en cadence sur le refrain.

reliqueUn bout d’un ruban doré récupéré au concert

Le groupe reçort et réaparait pour le secon encore. Ils interprétent Happy Christmas de John Lennon qui est LA chanson à la mode en cet hiver 98. On l’entend absolument partout ! Lorsque résonne Up to you nous comprenons que c’est la fin, alors même si je n’aime pas cette chanson je balance une dernière fois mes bras (Ah ! J’ai mal ! C’est du sport tout ça !) car je sais que je ne suis pas prête de revenir voir un concert de Luna Sea, et je ne veux pas partir sur une note négative.

Les membres du groupe resteront longtemps pour envoyer des bouteilles, des baguettes et médiator. Je vois même un gars faire un vole plané dans une allée pour récupérer une bouteille de Sugi-chan.
Ils s’en vont les uns après les autres. Sugizo est le dernier à sortir de scène, avec une dernière révérence.

tokyodome

Puis les lumières se rallument, c’est terminé… Le Tokyo Dome se vide tranquillement. Chaque étage est appelé les uns après les autres pour se vider. Nous qui sommes dans l’arena sortons à la fin.
Après une scéance photos avec nos correspondants nous repartons pour Kiba.

En revenant nous passons dans une conbini (superette ouverte 24h/24h). Nous y avons trouvé par hasard une petite bûche de Noël pour ne déroger pas à la règle des fêtes de fin d’année.
Bien sûr c’est pas la meilleure de ma vie, mais c’est assez amusant d’en manger une ici.

006

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.