MAN WITH A MISSION au Divan du monde (et JE)

mwam-Paris

MAN WITH A MISSION est l’un des rares groupe japonais que je suis encore. Leur dernier album The World’s On Fire est d’ailleurs un de mes coups de cœur de cette année. Je ne raterais sous aucun prétexte une de leur venue en France. J’étais assez dégoûtée de les louper au Japon lors de mon dernier voyage.
Heureusement, ils ont décidé -un peu sur un coup de tête quand même- de venir faire une petite tournée en Europe. C’est l’occasion de les voir, non pas une, mais deux fois !

7 juillet – Divan du monde

Le concert débute vers 20h30, la salle est pleine, l’ambiance est bonne et plus personne ne pensent au match de foot. Un rideau cache la scène quand elle s’ouvre nos cinq loups sont là et après une rapide introduction commence le concert sur le titre Database. Le public est à l’unisson dès les premières mesures.

Les titres s’enchaînent et les cinq membres du groupe donne de leur personne. Ils sont vraiment généreux avec leur public qui leur rend bien. DiveTake What U want, distance jusqu’à Raise your flag où le public s’est déchaîné !

Jean-Ken Johnny nous explique à quel point ils sont contents de revenir en France.

Rythme intense, salle en délire, MAN WITH A MISSION prouve encore une fois leur indéniable talent à faire bouger les foules. Formidable faiseur de refrains les imparable Give it away et Out of control. Il n’y a pas de temps mort, à peine parle Jean-Ken Johnny de temps à autre.

Pour mon plus grand plaisir ils reprennent Smeel like teen spirit de Nirvana. Leur version est sans nul doute l’une des meilleures reprises de ce titre que j’ai entendu. Dès le sample je la reconnais. Ça fait un bien fou de s’éclater la voix dessus.

e1abaedf-2a13-4f7a-91c8-73cfc315a558

Le groupe sort de scène et un écran descend du plafond. Débute une vidéo pour nous apprendre à réaliser sans problème les « danses » de Fly again et Get Off of My Way. C’était fait avec humour, les sous-titres étaient les bienvenus, le public a pu profiter à fond et bien se fendre la poire. J’ai adoré !

Nous mettons en pratique ce que nous venons d’apprendre (même si en bons fans tout le monde connait déjà les chorégraphies) avec Fly again l’un de leurs titres phares. Autant vous dire que tout le monde y met de la bonne volonté.

Petite pause avec The World’s on fire chanson titre de leur dernier album, mais aussi la plus calme du set. Autant dire que ça tranche avec le reste. Un peu de calme dans un monde de brute.

Ils reprennent de plus belle avec leur single emotions et une ancienne chanson : Welcome to the new worldDJ Santa Monica profite de certains passages pour venir faire le fou-fou devant la scène.

add68c15-a3c8-418c-bbdb-4d7239ea7585

Alors que Jean-Ken Johnny annonce le dernier titre, il rassure tout de suite le public en disant qu’il vont revenir pour les encore. Gros soulagement pour tout le monde. Personne n’a envie de finir la soirée. Le temps passe trop vite ! Le public repart de plus belle sur Get off of my way et sa chorégraphie élaboré (sans coup de boule de Zidane, ceux qui étaient présents comprendront).

Il fait chaud et pendant la pause avant les encores tout le monde tente de reprendre forme humaine. L’ambiance est indéniablement une des meilleures que j’ai pu voir cette année en concert.

Jean-Ken Johnny annonce qu’ils vont jouer un générique d’un animé connu à savoir Seven Deadly Sins. Le public semble tout à fait réceptif et n’en perd pas une miette. Les « ooooh ooooh » sont repris en chœur par la salle surchauffée.

J’avais un peu peur qu’il ne l’a joue pas mais DANCE EVERYBODY fait bien partie de la setlist, c’est le moment de sortir les serviettes et de les faire tourner pendant le refrain, ce que je fais avec force et courage !

Deux ans et demi après leur passage à la Machine  le groupe est toujours aussi généreux, si ce n’est plus, avec son public français.

Set list

1 – database
2 – Dive
3 – Take What U want
4 – distance
5 – Raise your flag
6 – Give it away
7 – Out of control
8 – Smells like teen spirit (reprise Nirvana)
9 – Fly again
10 – The World’s on fire
11 – emotions
12 – Welcome to the new world
13 – Get off of my way

encore
1 – Seven deadly sins
2 – Dance everybody

CnAmyjvUEAIJXU6

9 juillet – Japan Expo scène Karasu

 

Les loups de MWAM participaient samedi à une petite animation sur la scène de Japan in Motion (Nolife) avec Suzuka et Noella. Ils répondent a quelques questions et lancent des cadeaux dans le public.

Plus tard dans l’après-midi c’est sur la scène Karasu qu’on pouvait voir à nouveau les cinq hommes-loups. Ces derniers sont introduits par une vidéo présentant le groupe et leur concept. Puis vient le concert en lui-même, comme toujours l’énergie qu’ils dégagent est communicative. La salle est pleine, pas mal de curieux, mais aussi des fans français et étrangers venus parfois de très loin pour les voir.

Ils enchaînent les titres bien pêchus DJ Santa Monica profite même d’un titre pour descendre de scène et aller faire un coucou au public.

Si aujourd’hui il n’y a pas de vidéos explicatives sur les danses, le public gère plutôt bien Fly again et Get off of my way. Pour les fans d’animé qui sont dans la salle c’est l’occasion de retrouver Seven deadly sins générique éponyme d’une série à succès.

MWAM sort de scène avant d’interpréter son dernier titre : Raise your flag.

Set list
1. database
2. Dive
3. Take What U Want
4. Smells Like Teen Spirit
5. Fly Again
6. Seven deadly sins
7. Emotions
8. Get Off of My Way
Encore
9. Raise your flag

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.