Entretient avec Kazu et Yuana de Kagerou

19-a

Ils nous attendent à leur hôtel pour une courte interview, car le groupe est de plus en plus demandé !

Vous avez doublé les entrées pour vos concerts en France entre l’année dernière et cette année, qu’en pensez-vous ?
Kazu : Nous sommes très heureux.
Yuana : L’apprendre nous fait très plaisir, mais pour le moment nous ne nous en rendons pas bien compte, car nous ne l’avons pas vu de nos propres yeux. Mais si c’est vrai alors ça nous rend très heureux.

Nous avons entendu à la radio que vous alliez sortir un album en août, allez-vous sortir un maxi single avant ?
Kazu : oui, en juin nous allons sortir un nouveau maxi single.

Allez-vous jouer des chansons inédites lors du concert de vendredi ?
Kazu : oui, nous avons envie d’en jouer.

Etes-vous stressés pour ce troisième concert ?
Kazu : Même si c’est la troisième fois que nous venons, quelque soit le nombre de concerts que nous faisons et cela dans n’importe quel pays, c’est toujours un plaisir. Donc tout va bien, nous ne sommes pas du tout stressés.

Sur les publicités françaises, le problème cardiaque de Daisuke a été mis en avant comme argument de vente pour venir à vos concerts. Certaines personnes ont été choquées, et vous qu’en avez-vous pensé ?
S’en suit une grosse discussion entre Kazu et leur manager, qui nous fait savoir qu’ils ne peuvent pas répondre à la question mais notre traducteur nous dit tout de même que le groupe pense que ce n’était pas une bonne idée.

Comment s’est passé votre passage radio ? Qu’avez-vous pensé du genre de l’émission et est-ce que ça se passe comme ça au Japon ?
Kazu : C’est vraiment différent. Contrairement au Japon, quand il y a un invité, on ne fait que parler de son actualité. Le fait de parler longuement de choses qui n’ont rien à voir, c’est très différent.
Et qu’en pensez-vous ?
Kazu : On aurait préféré qu’on parle un peu plus du groupe.
J’imagine…
Kazu : C’est quand même plus intéressant de parler du groupe et de faire écouter nos morceaux.
C’est vrai que les émissions françaises sont comme ça…
Kazu et Yuana rient.

Comment se passe le processus de création de vos chansons ?
Kazu : Quelqu’un apporte une idée, ça peut-être n’importe qui. Après tout le monde écoute et fait ses propres arrangements. Ensuite, on le fait écouter à Daisuke qui écrit les paroles. C’est comme ça que nous arrivons à avoir quelque chose d’homogène, car quelqu’un arrive avec une base et tout le monde pose ses idées dessus.

Est-ce que Yuana se trouve limité dans les compositions puisqu’il est le seul guitariste ?
Yuana : Je préfére être tout seul.
Même si en concert il manque forcément une guitare ?
Yuana : Oui !

Combien de temps vous vous entraînez individuellement et en groupe par semaine ?
Kazu : C’est difficile à dire. Ca dépend des périodes, c’est difficilement calculable. Dès qu’on a le temps, on s’entraîne parfois beaucoup, parfois moins, ça dépend.

Vous avez commencé à quel âge ?
Kazu : 16 ans.
Yuana : 15 ans.

Qu’est-ce qui vous poussé à faire de la musique ?
Kazu : Plus que l’influence de groupes ou quoique ce soit d’autre, c’est l’instrument, en particulier la basse qui m’a poussé. C’est « l’objet » qui était objet de culte. Je voulais en jouer à tout prix pour me faire plaisir.
Yuana : Quand j’écoutais des morceaux, j’ai voulu faire de la musique. Au départ, je suis allé dans une boutique pour m’acheter une basse, mais elle était trop chère alors j’ai acheté une guitare.

Comment s’est passé votre premier concert (avant kagerou) ?
Kazu : Dans un groupe on n’est pas tout seul, en général c’est quelque chose qu’on fait entre amis, et on doit former un tout, donc la première fois que nous sommes montés sur scène, ça été un grand moment de satisfaction d’accomplissement car j’avais vraiment l’impression, avec le concours de mes amis, d’être en train de construire quelque chose.
Yuana : Lors de mon premier concert, je jouais de la basse. Et j’avais tellement honte que je n’arrivais pas à regarder le public donc j’ai passé mon concert de profil.
On est tous passé par là…

Pour finir, comment s’est passé votre concert en Allemagne le 23 avril ?
Kazu (Yuana rit à côté de lui) : Ca c’est bien passé, à part qu’en plein milieu du concert, Daisuke s’est fait mal en faisant un plongeon dans le public. Il a un petit peu mal, mais ça va aller.
Yuana : Mais sinon ça c’est bien passé, ça a bien bougé comme d’habitude.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.