Voyage éclair : Le retour d’X-JAPAN : jour 4

Ce matin là, je me réveille normalement vers 8h, la tête dans le cul et un arrière goût de bière dans la bouche. Génial. Tiens c’est bizarre il y a la place de concert de ce soir à côté de mon oreiller ?! Qu’est-ce que c’est que ce bin’s !
J’avoue j’ai eu vraiment un coup de flippe en me levant. Qui était rentré dans ma chambre sans que je le sache et qui m’a laissé la place sur mon lit alors que je dormais ?
C’est Matthieu et Jennifer qui me raconteront le fin mot de l’histoire. Ils sont venus à ma porte m’apporter ma place qu’on venait de leur donner. J’ai mis 10 min à ouvrir la porte en nuisette… J’ai pris la place et dit : C’est super trop cool !! ahha merci !! Et hop je suis retournée me coucher. Sauf que je ne me souviens de rien du tout !!! Le black out total.
Autant vous dire que ça m’a suffisamment foutu la trouille pour que je ne recommence pas cette bêtise deux fois dans ma vie ! (NDR 10 ans après je tiens promesse !!)

Aujourd’hui nous partons nous promener à Akihabara retrouver des amis. Arpenter les boutiques de jeux vidéos, c’est pas forcément mon truc et encore moins avec des talons. Le midi nous allons manger dans un family restaurant, qui ma fois était pas mauvais du tout.
Ensuite, nous revenons à l’hôtel pour une nouvelle conférence de presse mais sans YOSHIKI cette fois.

to resume its attack in 2008 I.V. -towards destruction-
-Night of Madness-
29 mars 2008

Forever Love
Rusty Nail
Week End
Pata Guitar Solo
Drain
Longing ~Togireta Melody~ (Acoustic)
Yoshiki Piano Solo (Tchaikovsky – Swan Lake: No. 9 Finale: Andante)
Without You
I.V.
Kurenai

Encore:
City of Devils (Violet UK cover)
Yoshiki Drum Solo (BGM included Rachmaninov… more )
Tears

Encore 2:
Prologue ~ World Anthem
X

Le lendemain, le concert débute à 18h et il faut bien avouer que les fans ne se sont pas tous pressés. Alors que nous sommes encore dans les couloirs, nous entendons le public hurler ! Le groupe est arrivé et c’est la panique, tout le monde court dans tous les sens, se rentre dedans, s’affole à l’idée de perdre une miette du second concert.

Il débute par Forever Love, titre avec un fort potentiel à vous tirer des litres de larmes, car il fut utilisé lors de l’enterrement de HIDE… On peut donc comprendre que, même pour le groupe, il soit fort difficile de l’interpréter sans faire refluer de douloureux souvenirs.

La suite de la set-list ressemble à celle d’hier. Notons cependant le solo de PATA, acclamé comme il se doit par le public.
Sur DRAIN, on peut entendre la voix de HIDE avec son image projetée sur les écrans géants, encore un moment intense pour les fans.

Suivra ensuite Longing en version acoustique, avec toujours TOSHI, PATA et HEATH assis devant le public. TOSHI fait remarquer que le look de HEATH est très visuel, en effet il lui glisse à l’oreille qu’il fait du NEO VIZUALISM (miyavi aurait-il fait des émules ?!).
Par la suite, c’est YOSHIKI qui revient sur scène pour son piano solo avec une superbe reprise du Lac des Cygnes. Il est rejoint par TOSHI pour Without You et I.V. Sur cette dernière, le public prend de l’assurance et reprend avec encore plus de force le refrain désormais mythique.
YOSHIKI et TOSHI resteront quelques instants couchés par terre sur l’avancée centrale tout en écoutant le public reprendre le refrain.
Ils terminent cette première partie par un magnifique KURENAI.

601-a

Plus curieux, le défilé h.NAOTO pendant la chanson de Violet UK, CITY OF DEVILS, où officiait d’ailleurs SUGIZO ansi que Wes Borland (ex. Limp Bizkit) et Richard Fortus (Guns n’roses). Le public reste de marbre, ça n’a pas l’air d’emballer les foules…

Le plus impressionnant de cette soirée restera sans nul doute le Drum solo. Imaginez la batterie sortir de scène et s’avancer à 20m du sol vers le centre de la salle tout en tournant doucement sur elle-même. YOSHIKI nous offre une prestation énorme avec lumières et effets pyrotechniques… Du grand, du très grand YOSHIKI.
A la fin du morceau, la batterie redescend et YOSHIKI reste assis sur les marches sur l’avancée centrale avant de rejoindre TOSHI qui a commencé à chanter Tears a cappella de l’autre côté de la scène. Il rejoint ensuite son piano pour notre plus grand plaisir.

Alors que nous attendons la suite du concert, la voix off nous informant de la fin du concert se fait entendre dans le Tokyo Dome au grand damne de tous les fans mécontents. Mais X JAPAN est un groupe qui a de l’humour et les lumières éclairent à nouveau la scène. Et oui ! Ce n’était qu’une blague !!! Sacrés farceurs…
Ils reviennent pour nous jouer enfin leur titre éponyme : X !! C’est de la folie. 50 000 personnes sautant en croisant les bras en forme de X en même temps, c’est une chose à voir au moins une fois dans sa vie ! C’est l’osmose totale entre le groupe et son public. L’émotion est à son comble.

Le concert prend cette fois vraiment fin, alors qu’on nous avait annoncé encore ENDLESS RAIN… Ce sera pour une prochaine fois apparemment.

Le soir nous allons une nouvelle fois au restaurant, mais cette fois je ne bois qu’une toute petite bière. Suzuka commande un tas de plats qu’on aura du mal à terminer tellement il y en aura !!!

DSCF6948

DSCF6949

DSCF6951

DSCF6957

DSCF6960

DSCF6961

DSCF6962

Et ensuite dodo !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.