The GazettE – Akyûkai

akuyuukai_akuyuukai_370Ce second maxi sorti chez PS compagny arrive un mois après Cockayne Soup, et n’est pas si calme que le laissait entendre les extraits de leur site officiel.

Oni no men (image du démon) débute avec des chœurs de prêtres psalmodiant des phares inintelligibles comme pour éloigner un démon. Ils alternent, toujours avec enthousiasmes, passages sages mélodieux et passages sur vitaminés sentant bon l’influence neo metal. On a sa dose de contre temps et de hurlements.

Plus classique, mais imparable, le second titre Ray, est mélodieux avec les envolés lyriques de Riku. On retiendra le solo de basse de Reita, juste avant celui de Uruha (guitariste).

Ensuite petite surprise, la nouvelle version de Wife. Plus péchue, plus neo que jamais, elle fait bouger la tête et les cheveux qui vont avec. On a du mal à la reconnaître au départ, mais que ça fait du bien un bon son saturé sur la voix et les guitares.

Sur cette dernière compo on reste en terrain connu, les guitares pleurent en parfaite synchronisation. Le CD se termine sur cette chanson middle tempo ito –ou Shi selon la prononciation- (fil, corde).

Gazette voudrait nous cacher qu’ils aiment Dir en grey, qu’on ne les démasquerait dans l’instant. Ce second opus, est aussi bon que le précédent. Il fait parti des nouveautés à se procurer de toute urgence avant qu’il ne soit sold out !

Je suis déjà accro et vous c’est pour quand ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.