Allemagne : une journée à Cologne

Mon départ de Paris Charles de Gaulle est prévu à 20h30. On nous annonce du retard, heureusement le pilote le fait disparaître en chemin et nous arrivons comme prévu à 22h00 à l’aéroport deCologne-Bonn. Ma valise arrive très vite et je cherche les bus, mais vue l’heure je ne trouve que des arrêts vides. Je repars donc vers les trains.

128_2861
Là, je le loupe d’un rien car je me suis battue pour comprendre leurs distributeurs de billets. Le ticket est à 2,20 €, il faut prendre le train pour la gare principale (Hauptbahnhof) direction Troisdorf. Sur la gauche du distributeur, il y a la liste des gares avec un numéro à quatre chiffres. Il faut le rentrer dans la machine pour connaître le tarif. Des écrans vous indiquent ensuite quelle voie choisir. Ce n’est pas toujours évident car il n’y a que la destination qui est indiquée, et il n’y a rien du tout sur le ticket…
Trop tard, je vais devoir attendre le suivant 30 min pour avoir un train. Je m’ennuie ferme et en plus j’ai envie de dormir. Ces derniers sont climatisés et confortables. Il y a surtout des jeunes adultes, souvent une bière à la main. Ils doivent profiter de leur vendredi soir.

Il est minuit passé lorsque j’arrive à mon hôtel. Heureusement,il n’est pas difficile à trouver. A peine arrivée, je me couche car je suis exténuée.

Cologne

L’hôtel le Brandenburger est de qualité. J’ai opté pour la chambre avec WC et salle de bain à part, le prix est raisonnable, mais surtout les chambres sont propres et neuves, le petit déjeuner est excellent (fruits, fromage, charcuterie, confiture, toasts, gâteaux etc.) et le personnel aimable. C’est un sans faute !

*autres photos*

J’avais mis mon portable à sonner à 7h, mais je n’aurais le courage de me me lever qu’une heure plus tard. C’est à ce moment que je m’aperçois que j’ai perdu les clefs de ma valise… Je descends voir le monsieur de la réception qui gentiment casse mon cadenas avec une pince… Ça commence bien !
Après m’être préparée, je redescends prendre le petit déjeuner servi dans des plats de porcelaine avec des couverts en argent. Rien à redire c’est parfait.

La première chose qui m’avait frappée le soir précédent en arrivant, c’est la cathédrale de Cologne (Dom) qui paraissait immense derrière la gare. De nuit, c’est véritablement impressionnant.

La cathédrale de Cologne

Ses deux tours massives s’élèvent à 157 m de haut, confèrent à l’ensemble un effet irréaliste la nuit lorsqu’elle est éclairée. A son emplacement actuelle existait déjà une église. En 1164 y fut raporté les reliques des Rois Mages. C’est au XIIIe siècle qu’on y bâtit une cathédrale. Elle ne fut achevée qu’en 1880 à cause de différents retards lors de sa construction.
Appelé aussi Dôme, c’est le monument le plus visité d’Allemagne.

*autres photos extérieur*

*autres photos intérieur*

*Vitraux dans le collatéral nord* créer entre 1507

*Vitraux de bavière* offert par le Roi Louis 1er de Bavière en 1842

Une porte romaine se trouve juste en face de la cathédrale. Elle date de 50 après J.-C. Le nom de la ville CCAA (Colonia Claudia Ara Agrippinensium) est inscrit sur l’arceau central.

*autres photos*

128_2844

St Apostein

Je n’ai rien trouvé sur cette église. Je suis juste passée devant…

*autres photos*

128_2843

Römerturm (tour romaine)
Il s’agit de la tour nord-ouest des fortifications romaines. C’est la seule colonne construite en 50 après J.-C. qui soit arrivée jusqu’à nous. Ses décorations façon mosaïque sont aussi d’origine et sont effectuées avec des roches de différentes couleurs. Les créneaux dates, eux, des années 1900. Si elle fut si bien préservée, c’est qu’elle fut incorporée au XIVe siècle au couvent Ste Clara des franciscains.
Ce dernier ferma ses portes en 1802, quelques années plus tard elle fut aménagée en tour résidentielle (1833). Ensuite en 1896-97, lui fut accolée une maison néo-gothique. Depuis 1983, c’est une résidence privée.

*autres photos*

Gross St Martin

Cette église fut construite en 1150 sur l’emplacement d’entrepôts romain du IIe siècle et d’anciennes églises de Haut Moyen-âge. Au départ Bénédictine, c’est une église paroissiale depuis 1802. Elle subit d’énorme dégats pendant la seconde guerre mondiale. Elle ne fut réouverte qu’en 1985.

*autres photos*

Bonn

Après une bonne demie heure de train, j’arrive à Bonn, j’ai suivi les autres passagers « looké » visual vers la sortie principale. De là et à l’aide de mon petit plan je pars à l’assaut de la ville.
Je passe devant Münster une église, qui n’a rien d’exceptionnel. Ensuite, par un marché où je me prends du raisin. Hum ça fait du bien !

*autres photos*

Bonn, c’est très sympa, mais il n’y a pas grand chose à voir, si l’on excepte les musées. Je pars donc très vite vers la salle après avoir acheté du raisin sur un marché. J’avais un petit creux. Je devais avoir l’air perdu avec mon plan car un monsieur me demande en allemand ce que je cherche, je lui dis que je ne parle pas allemand et il me parle en anglais. Je lui demande où est le pont Kennedy. Il est juste au bout de la rue, je le remercie et je m’en vais. Je vois déjà quelques cosplay à l’horizon ! Je suis sur le bon chemin.

Le concert

Il est presque 23h lors que le concert s’achève. Fort de mon expérience du concert de Berlin l’année dernière, je me précipite dehors pour récupérer mon sac ! Mon plan à la main, je repars vers la gare. Une petite demie heure plus tard, je rate le train d’un rien à cause de ce foutu distributeur de ticket qui ne veut pas mes coupures de 10 et 20 €… Je dois attendre le train suivant, qui a 10 min de retard, mais qui est direct à Cologne !
Le contrôleur s’arrête derrière moi car deux gars n’ont pas payé… Heureusement, car je me suis aperçue par la suite que ce train est plus cher (9 € au lieu de 6,10 € oups…).

Une dernière galère m’attend. La sortie que je dois prendre pour aller à mon hôtel est bloquée ! J’ai rien compris mais j’ai dû attendre 10 min pour passer avec au moins 500 Allemands agglutinées contre la sortie (c’est ma journée)…

130_3018

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.