My chemical romance au Trabendo

J’arrive devant la salle au alentour de 18h30. La foule est déjà nombreuse massée devant l’entrée. Il y a une forte majorité de lycéens, tous habillé en noir et rouge. L’ambiance est bonne, tout le monde attend avec impatience que les portes ouvrent.
Vers 19h15, tout ce petit monde entre dans l’ordre. Ils fouillent les sacs à l’entrée, mais nous ne sommes pas dépossédé de nos bouteilles d’eau. Le trabendo n’a plus de secret pour moi depuis le concert de Kisaki Project il y a un an déjà.

C’est avec horreur que je m’aperçois que j’ai oublié mes bouchons… Je vais morfler… Heureusement, j’ai des mouchoirs pour des bouchons à la mcgyver.
Je me met face à la scène sur la droite juste au bord de la fosse. J’avais eu la bêtise de laisser un tout petit espace, et un gars avec sa copine s’y sont mis… Je voyais beaucoup moins bien avec un mec d’1 m 75 devant moi. Mais j’ai attendu et il a fini par partir.
Il est 20h30 et toujours rien… Nous avons juste droit à un DJ qui nous met de la zic à fond. Sympa mais au bout d’une heure ça lasse quelque peu.

20h45, enfin le groupe entre sur scène !! Lâchez les fauves !! La fosse est en ébullition, elle saute, pogote, slam, le reste du public répond au quart de tour aux appels de Gerard le chanteur. Il a coupé ses cheveux et porte un gilet par balle (original). C’est une véritable pile électrique. D’ailleurs je suis surprise par rapport à ce que j’avais vu sur MTV2 sa voix est claire et forte et ses cris m’arrachent les oreilles. Il a un putain de charisme comme on dit ! Le guitariste sur la gauche (Frank) est tout fou, il finira d’ailleurs part terre, j’avais même l’impression qu’il s’était rétamé par terre. Je ne voyais plus que le bout de son manche dépasser du public.
Les autres sont beaucoup plus calme (oh, oh le jolie pull à manches courtes et losanges du batteur… un bonheur vestimentaire), mais les deux autres ont tellement d’énergie à revendre que ce n’est pas un problème.

Ca chauffe ! Nous avons droit à la quasi totalité de leur dernier album. A mon plus grand bonheur puisque je connais assez mal le premier, mais ils m’ont quand même fait la seule que j’adore sur celui-ci : Our Lady Of Sorrows.
Je m’éclate comme une folle sur Thank You For The Venom, You Know What They Do To Guys Like Us In Prison, To the end, Give ‘em hell kid ou I’m not okay (I promise).Sur cette dernière c’est carrément du délire, c’est la chanson la plus connu du groupe. C’est d’ailleurs avec celle-ci que je les ai connus. On a droit aussi au slow : Ghost of you.

Gerard parle beaucoup, je ne comprends pas tout, surtout qu’il est américain et met des fuck dans toutes ses phrases. J’ai bien aimé quand il nous fait hurler « you » après qu’il est dit « fuck » et inversement. Il nous a fait promettre aussi un truc, mais j’ai pas compris quoi… Certainement de revenir les voir… Et moi je dis : c’est clair mon pote, parce qu’une heure de concert c’est bien trop peu pour moi !!
Nous n’avons eu droit qu’à un rappel (helena) et hop ils s’en vont… snif, il fait même pas nuit dehors…J’en ai profité pour prendre un Tshirt. Il est assez sympa noir avec une tête de mort et en gros le nom du groupe.
Aaaaaaah vivement qu’ils reviennent en France !!!!

*Set list*

give em hell kid
cemetery drive
thank you for the venom
honey this mirror isnt big enough
to the end
headfirst for halos
the ghost of you
our lady of sorrows
I never told you what I do for a living
you know what they do to guys like us in prison
im not okay (I promise)

*encore*
helena

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.