Le coin lecture : derniers livres lus

C’est l’automne et si les feuilles tombent, les pages des livres se tournent avec autant de ferveur. C’est presque beau ce que j’écris. Bref, passons aux livres que j’ai pu lire dernièrement.

LegendLegend de Marie Lu

Résumé : Les États-Unis ne sont plus. La République, nation perpétuellement en guerre contre ses voisins de l’Est, naît des vestiges de la côte Ouest. Une nouvelle guerre civile éclate… June a 15 ans. Élevée dans un quartier privilégié au sein d’une famille aisée, elle est destinée à rejoindre l’élite de l’armée de la République. Day a 15 ans, lui aussi. Mais il est né dans les bas-fonds de Los Angeles. Il est le criminel le plus recherché du pays. Elle est l’élève prodige, sa voie est toute tracée. Elle est le modèle d’une nation entière. Il est l’ennemi public numéro un. Jusqu’à présent, il est toujours passé entre les mailles du filet. Tous deux sont issus de mondes bien différents et leurs destinées n’ont aucune raison de se croiser. Pourtant, June part traquer Day le jour où son frère est assassiné, et que le jeune homme est désigné par les autorités comme le principal suspect. Le jeu du chat et de la souris commence. À moins que la vérité ne soit tout autre… Il est le héros des pauvres, il vole aux riches pour soigner les siens qui meurent dans un ghetto dévasté par l’épidémie. Ses crimes sont nombreux, mais il n’a jamais tué personne. Elle, en revanche, est froidement entraînée à tuer, incarnant le modèle du régime en place, totalitaire et cruel. Sa mission : s’infiltrer dans son monde pour mieux le trahir… June veut venger son frère, Day veut sauver le sien.

Avis : J’ai acheté ce livre l’année dernière lors d’une campagne de promotion de Bragelonne, mais n’avait pas encore sauté le pas. Cette fois c’est fait et c’est plutôt une bonne surprise. Legend, dystopie destiné aux ado et aux jeunes adultes, est bien écrite, facile à lire avec beaucoup de suspense et une touche de romance. Les personnages sont plutôt bien pensé, quoiqu’un peu jeune tout de même.
Je ne dirais pas que c’est la meilleure que j’ai lu, mais elle est plaisante. Le tome 2, Prodigy, m’attend d’ailleurs sur ma liseuse.

51rTFOa-qEL._SX328_BO1,204,203,200_Ma double vie de Sarah Bernhardt 

Résumé : Elle fut le dernier amour de Victor Hugo et. pour elle. Cocteau inventa l’expression « monstre sacré ». Elle inspira les plus grands écrivains. photographes et artistes de son temps.
Cinquante mille Parisiens suivirent les funérailles de celle qui, propriétaire de son théâtre, voyageuse avant joué dans le monde entier, amputée d’une jambe. arpenta les planches jusqu’à sa mort le 26 mars 1923 à l’âge de soixante-dix-neuf ans. Parvenue au faîte de sa carrière exceptionnelle en 1907. Sarah Bernhardt a rédigé seule ses Mémoires d’actrice, de femme et de muse de toute une époque. Ce livre. considéré comme un classique du genre, révèle une personnalité incandescente et un rare tempérament d’écrivain au caractère d’une liberté inimaginable pour la période. Ne signa-t-elle pas ses débuts au théâtre en giflant, à dix-huit ans; un sociétaire de la Comédie-Française ?

Avis : J’ai une grande admiration pour Sarah Bernhardt. Il y a eu une excellente émission de Secret d’Histoire sur l’une de nos plus grande comédienne française et ce livre fut l’occasion d’en apprendre plus sur sa vie sous sa propre plume.

Ce n’est pas une autobiographie au sens strict du terme. Elle raconte se qu’elle a envie de raconter et élude sa vie privée. Alors qu’elle raconte ses vicissitudes dans son travail au théâtre, elle raconte une anecdote sur la perte de son appartement par les flammes alors qu’elle devait signer son assurance le lendemain. Et on apprend donc quel prend son fils sous le bras pour le sauver. Alors qu’à aucun moment elle ne parle d’homme avant cela, ni même d’un accouchement ou que sais-je. Elle n’en dira d’ailleurs pas plus. Si elle s’épanche volontiers sur sa famille, elle ne parle pas de son fils ou de ses amours tumultueux.

Elle parle plus ouvertement du théâtre et de son métier d’actrice, elle ne cache rien, et dit quand elle-même à mauvais caractère. La partie la plus poignante est sans nul doute se qu’elle a vécu durant la guerre de 70 à Paris ou  lors de la commune l’année suivante. Ce sont des périodes que l’on raconte assez peu en classe ou à la télé.

Je ne regrette donc pas l’achat de Ma double vie de Sarah Bernhardt, j’y ai appris beaucoup de choses sur son époque et sa vie.

Le-rêve-Omega-epi.1Souvenirs mortels – Le Rêve Oméga – Épisode 1 de Jeff BALEK

Résumé : Garibor Coont est un ouvrier disséqueur. Son métier : extraire les organes des morts afin de les préparer à la transplantation. Si son quotidien est banal, ses hobbies le sont bien moins : Coont a la capacité extraordinaire de décoder les mémoires d’Heisenberg, les implants mentaux dont est équipé l’essentiel de la population de Yumington. Un don qui va attirer l’attention de l’Organisation, une société secrète dont l’objectif est de résoudre des crimes aussi technologiques que mystérieux.
Sous la contrainte, Coont devra enquêter sur la propagation d’un virus mental et mortel qui dévore les souvenirs de ses victimes .Et ce qu’il apprendra l’amènera à remettre en cause sa propre identité.

Avis : L’année dernière j’avais été conquise par le roman WALDGÄNGER de Jeff Balek, j’ai donc profité d’une promotion pour le retour de Yumington chez Bragelonne pour tester Le rêve Oméga. Je n’ai pas été déçu. C’est vraiment très bon. Par contre comme je n’ai pu lire que le premier chapitre, je ne vais pas pouvoir en dire beaucoup plus. Je vais d’ailleurs prochainement lire la suite 5 autres livres -ils sont courts- m’attendent !

Mais pour info l’univers de Yumington est de retour en force chez Bragelonne. Toujours tournée vers le transmedia il existe une page Facebook, un compte twitter et un site internet. On nous promet de bonnes surprises !

les-c-urs-brises,-tome-2---les-invisibles-687998-250-400Les cœurs brisés, Tome 2 : Les Invisibles de Amelia Kahaney

Résumé : Il est des blessures qui ne se referment jamais.
Touchée au plus profond de son cœur et de sa chair, Anthem Fleet doit réapprendre à vivre et à aimer.
Il est des menaces qu’on ne peut ignorer.
Lorsqu’un mystérieux groupe qui se fait appeler les Invisibles se met à terroriser les habitants de Bedlam, Anthem n’a d’autre choix que de revêtir son costume de super-héroïne.
Il est des batailles qu’on ne peut perdre.
Dotée de pouvoirs surhumains, elle incarne l’espoir de la ville.
Dans ce second tome de la série Les Cœurs brisés, Anthem devra affronter un adversaire surpuissant pour protéger ce qu’elle a de plus cher au monde.

Avis : J’ai préféré ce tome 2 au premier tome de la trilogie. C’est assez rare cependant j’ai trouvé qu’on s’attardait moins sur des détails peu intéressants. On est au cœur de l’action tout au long du récit. Des personnages souffrent et meurent. Inversement d’autres vont apprendre à s’aimer.

Petit regret tout de même la bataille finale est trop courte et pas du tout palpitante, je m’attendais à quelque chose de plus épique.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.