Jurassic world : l’aventure en hauts talons

356772.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Au départ Jurassic world ne faisait pas parti de ma liste de film à voir en 2015. J’ai par le passé beaucoup aimé les deux premiers épisodes, moins le 3e. J’ai toujours été fidèle au poste, mais cette fois je n’avais pas envie. J’avais trop l’impression de déjà vu ou de on-va-faire-un-film-pour-le-fric-et-la-licence. C’est vrai qu’on a de plus en plus droit à des reboots et autres suites. Ce qui m’a convaincu d’y aller ? Les bonnes critiques, son succès et puis la curiosité. C’est le genre de film à voir au ciné comme ses aînés.

Jurassic_WorldJurassic world

Synopsis : L’Indominus Rex, un dinosaure génétiquement modifié, pure création de la scientifique Claire Dearing, sème la terreur dans le fameux parc d’attraction. Les espoirs de mettre fin à cette menace reptilienne se portent alors sur le dresseur de raptors Owen Grady et sa cool attitude.

Avis : Au final Colin Trevorrow s’en est plutôt bien sorti. On trouve ce qu’on est venu cherché. De l’aventure, des courses poursuites, et des tas de dinosaures. Le film n’est certes pas parfait, mais il remplis parfaitement son rôle de divertissement.

J’ai bien aimé Chris Pratt et ses raptors apprivoisés. Les seconds rôles sont aussi bien pourvus avec notamment Irrfan Khan, Vincent D’Onofrio et notre Omar Sy national. Ce dernier survi, ce qui pourrait laisser penser qu’il pourrait participer à une éventuelle suite.

Je ne m’attendais à rien et au final j’ai passé un bon moment. C’est vrai qu’on connait la rengaine. Il est calibré comme les précédents, on fini toujours par courir et à avoir peur, mais c’est pour la bonne cause et on sait que les gentils ne peuvent pas mourir (dès fois qu’on ferait une suite :p).

Voilà, je suis sans doute une spectatrice qui s’est pas pris du tout la tête et qui n’a pas l’impression d’avoir perdu son temps.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.