Une belle fin, un film touchant

412044.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Une bande annonce et hop j’ai eu envie de voir ce film. Pourtant le thème n’est pas vraiment joyeux mais la mise en scène semblait intéressante. J’ai donc sauté sur l’occasion lorsque mon cinéma de quartier l’a enfin diffusé.

402409.jpg-r_160_240-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Une belle fin

Synopsis : Modeste fonctionnaire dans une banlieue de Londres, John May se passionne pour son travail. Quand une personne décède sans famille connue, c’est à lui de retrouver des proches. Malgré sa bonne volonté, il est toujours seul aux funérailles, à rédiger méticuleusement les éloges des disparus… Jusqu’au jour où atterrit sur son bureau un dossier qui va bouleverser sa vie : celui de Billy Stoke, son propre voisin.

Avis : C’est un film atypique, très anglais et pourtant le réalisateur, Uberto Pasolini, est italien. On lui doit entre autre l’excellent feel good movie : Full Monty. Nous sommes donc ici dans un autre univers. Celui de John May un employé qui tente de retrouver des proches d’un défunt pour assister aux funérailles. Ce n’est évidement jamais simple.

J’ai trouvé Une belle fin très touchant. La solitude, la mort, ce sont des choses qui nous font peur. Mais on garde une note d’espoir même si la fin peu saper le moral.

Côté acteur on retrouve quelques acteurs de séries anglaises dont Joanne Froggatt (Anna Bates dans Dowton abbey) ou encore Andrew Buchan (Broadchurch). Eddie Marsan, que j’avais seulement apperçu dans quelques films, est parfait dans le rôle du solitaire Mr May.

On est donc loin de Full Monty, Pasolini, nous montre une autre facette de son talent de réalisateur touche à tout.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.