The Giver : Livre VS film

280132.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

J’ai lu Le passeur en prévision du film The Giver son adaptation sur grand écran. C’est un livre destiné au ado datant de 1993 et écrit par Lois Lowry. Donc on stoppe direct le refrain : ça ressemble à Hunger games ou à Divergent car techniquement c’est l’inverse.

Il faut rendre à César ce qui appartient à César. C’est l’une des premières dystopie destinée aux adolescents parue en librairie, elle a été vendu à plus de dix millions d’exemplaires. L’auteur a écrit plusieurs autres ouvrages sur le même univers tellement la demande a été forte de la part des lecteurs. Aux Etats-unis beaucoup de professeurs l’utilisent lors de leurs cours.

Et on arrête aussi de dire c’est comme truc ou machin, c’est de la dystopie et personne ne va s’arrêter d’en écrire ou dans transposer à l’écran parce qu’il y en a déjà eu deux ou trois. Effectivement, avec le succès de certaines d’entre elles, les majors sentent le bon filon et vont en sortir un paquet dans les prochaines années, c’est moins cher à mettre en place qu’un Seigneur des Anneaux et les fanbases sont importantes. Et ils ont de quoi faire car la littérature young adult regorge de ce genre d’ouvrage !

Revenons au livre. Il est court moins de 300 pages, se termine un peu en queue de poisson (on ne sait pas ce qui arrive aux personnes restées dans la ville). La description de cette vie idéale est vraiment prenante et bien décrite. Jonas n’a que 12 ans (contre 16 ans le film -l’acteur a en vrai 24 ans !!-) quand on lui attribue la charge de devenir le dépositaire de la mémoire.
Globalement le film respect bien la trame du livre en y ajoutant d’autres éléments pour épaissir l’intrigue. Dans le livre nous n’avons que le point de vue de Jonas, ici on en voit plus (les sages, Fiona, les parents etc.).

le-passeur--319007

Bizarrement le film ne m’a pas autant plus que le livre. Pourtant l’adaptation n’est pas mauvaise en soit. Mais la mayonnaise ne prend pas. Peut-être parce que les personnages sont trop vieux (entre 12 et sa tête de mec qui a 20 ans il y a une marge) certainement pour qu’un public très large se sente concerné par cette histoire et pas que les enfants. Ils ont aussi voulu une love story entre Jonas et Fiona, certainement pour plaire au public féminin ? A force de vouloir plaire à tout le monde on ne plait à personne.

Je trouve qu’il y a un réel manque de profondeur sur les parties en noir et blanc. C’est vrai c’est sensé être aseptisé, mais la réalisation devait-elle l’être aussi ? Il n’y a pas de prise de risque, c’est lisse alors que le sujet est fort. La réalisation est un peu cheap, même si la ville est plutôt bien pensée.

Quel dommage donc d’avoir raté un film qui leur tenait à cœur. Il manque une étincelle pour faire vivre comme il devrait ce livre. Mais peut-être que The Giver fait parti de ces livres qui ne trouvent leur essence qu’en restant un livre justement.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

3 pensées sur “The Giver : Livre VS film

  • 24 décembre 2014 à 11 h 14 min
    Permalink

    J’ai lu le livre pour mon cours de français quand j’avais environ 12-13 ans et je me souviens que c’est l’un des rares que j’ai appréciés.
    J’aurai voulu le relire avant de voir ce film mais là, je me demande si j’ai tant envie de le voir que ça…

    Je n’ai pas capté le « leur » dans ton dernier paragraphe. A qui le film tenait tant à coeur?

  • 24 décembre 2014 à 12 h 05 min
    Permalink

    Apparemment le réalisateur et l’acteur principal (le passeur) sont fans du livre et se sont battus pour qu’il voit le jour au ciné. Mais vraiment la sauce prend pas 🙁

  • 26 décembre 2014 à 11 h 43 min
    Permalink

    J’ai bien apprécié ta critique. Malheureusement je n’ai pas lu le livre (ce qui est rare, je préfère toujours lire le livre avant de voir le film) mais j’ai regardé le film… Par contre, comme tu l’as si bien dit la mayonnaise n’a pas prit avec moi non plus. C’est vraiment dommage car l’histoire semblait intéressante, les acteurs jouent plutôt bien et les images sont belles. Mais on est complètement détaché de l’histoire et de l’action. Dommage.

Commentaires fermés.