Kokekokko : le beau-livre de la rentrée !

DSC_0374_

C’est sur la page facebook d’Issekinicho que j’ai entendu parler de ce livre. Très intéressée par ce projet j’ai immédiatement pré-commandé la bête. Ce pavé contient 16 vues du Japon à travers les yeux et les pinceaux de 16 artistes différents. Blogueurs, graphistes, illustrateurs des petites fiches en début de chapitre permettent de mieux connaitre chacun d’eux ainsi que leurs motivations à séjourner au pays du soleil levant.
Je me suis retrouvée dans certains récits de voyage. La première fois qu’on met le pied sur le sol japonais c’est toujours exotique, y rester c’est le début du choc culturel.

Kokekokko – 16 vues du Japon

Il s’agit d’un collectif mis en place par Delfine et Alex les créateurs du site et de la maison d’édition éponyme Issekinicho. On y retrouve leurs dessins, mais aussi ceux d’autres personnes dont ils connaissaient déjà les travaux.
Des styles très différents se côtoient, sans pour autant que cela ne gène la lecture. Chacun des dessinateurs apportent une façon de voir le Japon tant au niveau graphique qu’au niveau des récits.

Le livre en lui-même est magnifique : Grand format, couverture cartonnée, papier épais et de qualité. On ne perd jamais rien des illustrations, c’est un vrai bonheur !

J’ai particulièrement aimé le travail de Rémi Maynègre et Priscilla Moore. Je rêverais d’avoir le dixième de leur talent. Les 14 autres dessinateurs valent très largement le détour aussi. Je pense que comme Cyrielle j’ai rencontré à Kyoto des geisha qui n’en étaient pas. De nombreux anecdotes ont fait échos à ce que j’ai vécu moi-même au Japon.
Pour être franc il n’y a rien à jeter. Chaque artiste, dans son style qui lui est propre, couche sur le papier ce qu’il a vu, ressenti, appris dans ce Japon souvent idéalisé.

Vous pouvez l’acquérir pour 25,50€ sur le site http://www.issekinicho.fr/ vous pouvez même feuilleter quelques pages. Pour les petits chanceux qui avaient pré-commandé le livre, il y avait quelques petits cadeaux comme des autocollants, des cartes postales et un marque page.

Ce beau-livre a eu aussi le mérite de me donner envie de dessiner de nouveaux et d’en profiter pour coucher sur le papier ma propre expérience. Je le fais pour moi je ne pense pas le publier ici 😉 Mais ce livre m’a motivé à ressortir mes stylos, c’est déjà beaucoup !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

2 pensées sur “Kokekokko : le beau-livre de la rentrée !

  • 3 octobre 2014 à 17 h 21 min
    Permalink

    Ce livre est sur ma wish-list ! Je regrette de ne pas l’avoir pris en préco d’ailleurs.

    J’en profite aussi pour signaler que Priscilla Moore participe à une expo collective (que j’organise hihi) du 16 octobre au 13 décembre, au restaurant 48 rue Condorcet dans le 9ème. Accessoirement, le patron du restau est un pote super sympa qui ne mordra pas les gens s’ils ne viennent que pour voir les tableaux 🙂
    Plus d’info ici : https://www.facebook.com/events/1471373176463446/?ref_dashboard_filter=upcoming&source=1

  • 4 octobre 2014 à 10 h 32 min
    Permalink

    Merci pour l’info je vais en parler j’aime beaucoup ce qu’elle fait ^^!

Commentaires fermés.