[Lecture] Dangereuses Créatures : sucre, feu et décibels

Après la série 16, 17, 18 et 19 lunes il était logique que je me penche sur le spinoff : Dangereuses créatures. Voici donc la suite des aventures de Ridley et Link après les événements s’étant déroulé dans 19 Lunes. Le monde qu’on créé Garcia Stohl n’est pas forcément celui que je préfère dans tout ceux que j’ai lu, mais malgré tout il y a toujours un petit quelque chose qui me fait continuer à m’y intéresser.

91IJYHAW4NL._SL1500_Dangereuses Créatures – Kami Garcia et Margaret Stohl

Ridley ne s’en cache pas : elle est mauvaise, maléfique. C’est une Enchanteresse des Ténèbres. Une Sirène. Impossible de lui faire confiance, ou même de se faire confiance à soi-même quand elle se trouve dans les parages. Mais Link a tendance à l’oublier et retombe sans cesse dans ses filets. Il a beau être en partie Incube, son cœur n’en reste pas moins un cœur de Mortel…

Avis : Quand on a créé un monde et des personnages attachants avec une fanbase importante, il est souvent bien délicat de ne pas y revenir que ce soit sur du court ou du long terme. Les deux amies nous racontent ici la suite des aventures des enchanteurs mais cette fois nous allons suivre Ridley la sirène des ténèbres et Link son chaud bouillant d’incube.

J’aime beaucoup le personnage de Ridley j’étais donc très heureuse de la retrouver au 1er plan. Le gros défaut du livre est que l’histoire est tout de même assez limité et statique. De plus elle s’étire sur 400 pages… Pour nous laisser au bord du gouffre à la dernière ligne. J’ai été choqué. Oui, oui, choqué par la fin !

D’un autre côté j’ai bien aimé le relation tout feu tout flamme des deux protagonistes et l’arrivée d’un 3e laron : Nox. C’est vrai que ça change de l’histoire trop choupi d’Ethan et de Léna.

J’ai aussi beaucoup aimé les références au monde de la musique et plus particulièrement au rock. Chaque chapitre est le titre d’une chanson connue des Guns, Metallica, AC/DC ou encore Iron Maiden. Et ça, je dois bien avouer que ça me parle.

Pour une fois je n’ai pas visualisé les acteurs du films Sublimes créatures pour mettre un visage sur les personnages principaux. Le casting avait été très mal fait, j’ai donc imaginé mes propres images à partir des descriptions du livre.

J’attends la suite car les auteurs nous ont laissé sur un sacré cliffhanger. Et ça ce n’est pas très gentil, gentil.

Note : 13/20

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.