[manga] Fate / Zero tome 1

Fate / Zero est un nouveau manga a découvrir aux Editions Ototo. A la base Fate/zero est un light novel (roman japonais destiné à un public de jeunes adultes) écrit par Gen Urobuchi et illustré par Takashi Takeuchi et sert de préquelle au visual novel Fate/stay night de Type-Moon. Une série animée de 25 épisodes a été produite et diffusé chez nous par Kazé. Le manga lui est édité chez Ototo depuis février 2014.

FateZero-1-JaqFATE / Zéro (SHINJIRO et GEN UROBUCHI)

Il y a de cela deux cents ans, trois familles ont décidé d’unir leurs pouvoirs pour atteindre l’ « autre côté du monde ». Les Einzbern, Les Makiri et les Tôsaka. Ils unissent leurs forces et leurs connaissances secrètes pour recréer le Saint Graal et fabriquer le « Récipient ultime ».
Cependant ce calice ne peut réaliser le vœu que d’un seul être humain. La collaboration entre les magiciens se transforme alors en conflit violent et sanglant.
Après trois défaites consécutives dans sa conquête du Saint Graal, la famille Einzbern est bien décidée à vaincre cette ultime bataille. Elle engage le redoutable Emiya Kiritsugu, plus connu sous le nom de Tueur de Mages, et lui confie une relique qui lui permettra d’invoquer le plus puissant des Servants parmi les Esprits héroïques : Saber.
Sept Maîtres, sept Servants, la guerre commence

Ce premier volume plante le décor, on apprend beaucoup de choses sur les servants, les mages et tout ce qui va tourner autour de cette quête ultime du graal. Au départ quand, comme moi, tout cet univers est inconnu, c’est beaucoup d’informations ! J’ai fini par tout emmagasiner au moment ou commence réellement l’histoire.

L’un des personnages centrale est Saber, son arme n’est ni plus ni moins que la célèbre Excalibur, épée du Roi Arthur Pendragon, dont elle est la représentation féminine : Arthuria. C’est une idée assez incongrue que de faire une Arthur au féminin mais pourquoi pas (on a bien un Watson féminin dans Elementary !). Elle n’est pas particulièrement attachante, mais tranche justement avec les poncifs de l’héroïne manga délurée. Saber est froide, guerrière avec une volonté à tout épreuve.

Shirô reste encore assez mystérieux dans ce premier volume, mais on charisme ne devrait pas tarder à se développer dans la suite.

Les dessins sont agréable et soignés, j’ai parfois un peu de mal avec les visages un peu déformés et anguleux, mis à part ça c’est du beau travail.

En fin de compte, j’attends surtout le 2e tome pour savoir si la série me plait vraiment ou pas car là nous n’avons qu’une introduction et les personnages ne se sont pas encore beaucoup exprimés. Au terme de ce premier volume un premier combat entre servants semblent se profiler et devrait cette fois nous emmener dans le vif du sujet !

Note :

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.