Divergente, une adaptation réussie !

21008568_20130527144836751.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

C’est grave à SND distribution que j’ai pu voir l’avant-première de Divergente. Une projection dans une salle comble, pas toujours très respectueuse de son entourage, mais c’est la dur loi du cinéma plein (je suis trop habituée à mon calme du matin).

287879.jpg-r_160_240-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxDivergente

Synopsis : Tris vit dans un monde post-apocalyptique où la société est divisée en cinq clans (Audacieux, Érudits, Altruistes, Sincères, Fraternels). À 16 ans, elle doit choisir son appartenance pour le reste de sa vie. Cas rarissime, son test d’aptitude n’est pas concluant : elle est Divergente. Les Divergents sont des individus rares n’appartenant à aucun clan et sont traqués par le gouvernement. Dissimulant son secret, Tris intègre l’univers brutal des Audacieux dont l’entraînement est basé sur la maîtrise de nos peurs les plus intimes.

Avis : Ah ! ça se voit que Veronica Roth est co-producteur du film, même si elle n’a pas participé à l’écriture du scénario on sent qu’elle n’est pas loin. La trame du livre est suivi à la lettre à quelques détails près sans incidences.

Pour une inconditionnelle du livre comme moi c’est une adaptation parfaite ! D’ailleurs les spectateurs ne s’y trompent pas le film est un énorme succès aux Etats-Unis et les deux suites sont déjà programmées.

Les acteurs sont bien choisis. Theo James, Quatre/Tobias, est parfaitement charmant, et Shailene Woodley, Tris/Beatrice, un peu banale certes, mais c’est voulu. Elle correspond à sa description faite dans le livre. Kate Winslet est parfaite dans le rôle de la méchante érudit qui veut prendre le pouvoir.

Les cascades et les combats sont réels, point d’images de synthèses et ça se sent. C’est souvent violent, mais l’amitié, puis d’amour viennent ensoleiller cet univers assez difficile. Divergente n’est pas une histoire d’amour, ceux qui ne verront que ça n’auront rien compris. C’est une histoire de liberté, Tris veut se libérer de ses chaines, bien souvent sans demander quoique ce soit à son entourage et encore moins à Quatre. Et puis crotte qui n’a jamais été cul-cul au début d’une relation.
Cependant, la réalité vient très vite rattraper Tris et Quatre.

Réalisé dans des décors réels l’immersion dans cette ville fractionnée est réaliste.
Divergente est accompagné par la musique de Hans Zimmer ainsi que d’autres artistes comme Zedd, Skrillex ou Ellie Goulding

Voilà, c’est dit je suis conquise !! J’attends la suite avec impatience et surtout la 3e tome qui sort en français en mai prochain. Il est sur la liste de mes achats prioritaires. Si la littérature et le cinéma young adult ne vous pose pas de problème vous devriez passer un bon moment avec beaucoup d’action, un pincée de d’amour et une bonne dose de réflexion sur cet univers dystopique. Et si vous avez lu les livres vous ne pourrez être que satisfait par cette adaptation.

Note : 16/20

Merci à SND pour cette séance en avant-première !!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

2 pensées sur “Divergente, une adaptation réussie !

  • 2 avril 2014 à 13 h 02 min
    Permalink

    Bon, c’est quand même grâce à toi si j’ai bouffé les trois tomes en une semaine, donc il fallait que je passe sur ton article. ^^

    Je sais pas pourquoi, mais au vu de la bande-annonce, je me doutais bien qu’il serait bon. 😀

Commentaires fermés.