The GazettE au Trianon

gazette2

The GazettE était au Trianon pour son deuxième concert en France après 6 ans d’absence. Les fans désespéraient de les voir revenir en Europe. Cet été pourtant, ils ont fait une courte incartade dans un festival russe avant d’entamer une tournée mondiale en Amérique du sud et en Europe. Le triomphe est au rendez-vous, la plupart des concerts sont vites complets en quelques heures.

Les fans attendent depuis des heures devant la salle quand j’arrive enfin au Trianon après des déboires avec le RER. Juste à temps pour rentrer et se préparer pour une interview. Une fois celle-ci faite je suis allée rejoindre Hélène à l’étage où elle m’avait gardé une place. Nous avions une vue dégagée sur la salle, un vrai plaisir.

Je mentirais en disant que j’ai reconnu tous les titres qu’ils ont joué, je n’ai pratiquement pas écouté leurs deux derniers albums (division et TOXIC). Mais je ne me suis pas démontée et j’ai profité du concert pour bouger et m’éclater. Car on s’ennuie pas, à peine deux chansons calmes sur tout le set. L’ensemble est cohérent avec des titres orienté metal à peu près dans la même veine.
J’ai tout de même reconnu THE SUICIDE CIRCUS qui est une des rares à trouver grâce à mes yeux sur TOXIC.

Ce que j’ai surtout aimé et reconnu ce sont les cinq dernières : COCKROACH, Filth in the beauty, SHIVER et les anciennes ruder et LINDA ou j’ai définitivement perdu toute maîtrise de mois pour le plus grand malheur de mon cou 😀

public-thegazette

Il y a eu un moment cocasse ou la sangle de la basse de Reita s’est détaché. En attendant que le roadies s’occupe de la remettre en place, il est parti devant sa scène bras levés faire le mariole. C’était le moment improvisation du concert, le seul, le reste est parfaitement huilé.

C’est peut-être ce que l’on peut reprocher au groupe, un manque total d’improvisation et de communication avec le public. Ruki a bien dit deux trois mots en français et en anglais mais avec beaucoup de difficulté. Pendant les pauses les musiciens restaient dans l’ombre tourné au public. Et surtout le prix du billet à 60€ je n’aurais pas craché sur un set plus long (le concert n’a duré qu’une heure trente) et sur un peu plus de mise en scène.

J’ai malgré tout passé une bonne soirée, The GazettE reste un groupe que j’aime particulièrement. Le public était chaud bouillant malgré les interdictions de pogo dans la fosse. J’espère qu’ils reviendront nous voir avant 6 ans !

Set list :
– 1 VORTEX
– 2 LEECH
– 3 BEFORE I DECAY
– 4 GABRIEL ON THE GALLOWS
– 5 VENOMOUS SPIDER’S WEB
– 6 THE SCUICIDE CIRCUS
– 7 DRIPING INSANITY
– 8 UNTITLED
– 9 DERANGEMENT
– 10 HEADACHEMAN
– 11 SLUDGY CULT
– 12 COCKROACH
– 13 Filth in the beauty

– Encore
1 – SHIVER
2 – Ruder
3 – LINDA ~Pinky Heaven Bloody Hell~

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

2 pensées sur “The GazettE au Trianon

  • 27 septembre 2013 à 17 h 35 min
    Permalink

    Comment on fait pour mettre un message sur tes vieux posts? Je viens de lire ton article sur Chennai Express.
    Super! Mais pour l’hommage t’as fait une petite erreur. Ca devrait t’intéresser Metaluna à publier un reportage sur la promo de londres du film : http://www.metalunamag.com/chennaiexpressaucoeurdelevenement/

  • 28 septembre 2013 à 13 h 35 min
    Permalink

    Ah désolée je ferme les vieux postes à causes des mails de spams que je reçois par paquets…. -____-
    Merci pour le lien !

Commentaires fermés.