POP redemption le film qui réconcilie le métal et la pop

20423459.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

La bande annonce m’a tout de suite tapé dans l’œil. C’est une idée assez singulière de vouloir faire une comédie sur les blackmetaleux sans pour autant se moquer d’eux ou les ridiculiser. Pour tout vous dire, à la base, j’étais partie pour voir After earth, mais les critiques plus que mauvaises m’ont fait changer d’avis. Je lui ai préféré un film français…

Pop_RedemptionPOP redemption

Chaque été, depuis leur adolescence, les Dead MaKabés se paient ce qu’ils appellent prétentieusement une « tournée d’été » – quelques concerts dans des festivals du fin fond de l’Europe. Mais, pour ces quatre copains, la crise de la trentaine couve et cette semaine de récréation risque bien d’être la dernière. Difficile de rester fidèle à ses idéaux quand on est membre d’un groupe de black metal

Avis : J’ai ri ! Si, je ne vous ment pas. Tous les gags ne sont pas dans la bande annonce (fait assez rare en France), il y avait des tonnes de trouvailles et de clin d’oeil qui ont fait mouche. On est loin des clichés ou des reportages de TF1 sur les égorgeur de poulets, et ça fait drôlement plaisir.

Réussir le tour de force de mêler dans un même film metal et pop il fallait oser et c’est réussi. Ils n’ont pas cherché à confronter les deux univers, mais à les faire cohabiter avec brio. La chanson qu’interprètent le groupe au hellfest étrange mixe de Black metal et de pop est juste excellente et à l’image du film. J’ai beaucoup aimé aussi la façon dont on apprend aux néophytes ce qu’est le metal et ses différents courants. Le but n’est pas de larguer le spectateur, mais de lui faire découvrir un univers peu connu. Et pour les amateurs cela les fera sourire.

Je ne connaissais pas Julien Doré acteur et il m’a agréablement surprise. Par ailleurs, j’étais très contente de retrouver Alexandre Astier et quelque personnes de sa bandes.

J’étais à 100% dans la cible : j’aime le métal (même si je n’écoute pas que ça, et pas du tout de Black) et j’adore les Beatles. Ce film était pour moi \o/ J’ai aussi beaucoup apprécié le travail sur les génériques de début et de fin vibrant hommage au Yellow Submarine des Beatles (oui encore eux !).

Il est bien dommage que si peu de spectateurs soit allé voir le film lors de sa sortie (57000 seulement en une semaine, c’est faible) parce qu’il faut le déplacement. Le spectateur lambda est peut-être dérouté voir apeuré de voir les mecs en noir au cinéma… Ne vous en faites pas ce sont comme les vrais metaleux de vrais nounours.

Certes ce n’est pas LE film de l’année, mais on passe un agréable moment. J’ai aimé et j’espère que vous aimez aussi ! \m/

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

2 pensées sur “POP redemption le film qui réconcilie le métal et la pop

  • 14 juin 2013 à 9 h 56 min
    Permalink

    J’avais bien envie de le voir, la BA donnait envie mais j’avais peur que le reste tombe à plat. Tu me rassures :p
    J’aime bien Julien Doré niveau musical, meme si je n’ai pas vu son premier (précédent) film. Pour l’avoir vu en vrai, il se la jouait mec perché alors que bon…
    Ca fait encore un film sur ma liste…je sais pas si j’aurais le temps de tout voir une fois sortie de mes révisions.

  • 14 juin 2013 à 10 h 11 min
    Permalink

    oui surtout que je ne sais pas s’il va rester longtemps à l’affiche hélas :/

Commentaires fermés.